1. Accueil
  2. Culture
  3. Ciné et séries
  4. Mort de Jean-Paul Belmondo : son AVC en 2001 avait bouleversé sa vie
2 min de lecture

Mort de Jean-Paul Belmondo : son AVC en 2001 avait bouleversé sa vie

Jean-Paul Belmondo, décédé ce lundi 6 septembre, était très fatigué ces derniers temps, d'après le communiqué de sa famille. Le comédien avait vu sa vie basculer en 2001 lorsqu'il a été victime d'un grave AVC.

Le Magnifique avait été victime d'un AVC en 2001
Le Magnifique avait été victime d'un AVC en 2001
Crédit : Joël SAGET / AFP
Romain Giraud

Jean-Paul Belmondo est décédé à 88 ans ce lundi 6 septembre, "entouré des siens", selon le communiqué de sa famille transmis à l'AFP par l'intermédiaire de son avocat. "Il était très fatigué depuis quelques temps. Il s'est éteint tranquillement", peut-on lire dans ce message. Il faut dire que la vie du Magnifique n'était plus tout à fait la même depuis 2001, une année noire où tout a basculé. 


Alors en vacances en Corse en compagnie de son ami Guy Bedos, Jean-Paul Belmondo est en effet victime d’un grave accident vasculaire cérébral le 8 août 2001. Il ne le sait sûrement pas à ce moment là, mais cet accident signe la quasi-fin de sa carrière d’acteur, alors qu'il est âgé à ce moment-là de 68 ans. Car l'AVC lui cause des dommages terribles, même s'il échappe à la mort de peu, "Bebel" reste marqué par une paralysie faciale du côté droit et ne peut pas parler pendant environ deux ans. 

"La maladie a été terrible. Le docteur m'avait dit que je ne parlerais plus jamais", confiait l'acteur en 2015 dans les colonnes du Parisien. Contre vents et marées, le légendaire acteur français s'en sort mais reste marqué à vie, ses apparitions se font de plus en plus rares et des rumeurs sur son état de santé fragile alimentent chaque année les pages de la presse people. 

En 2011, il était apparu publiquement au Festival de Cannes pour recevoir la Palme d'or d'honneur pour l'ensemble de sa carrière. L'acteur, diminué physiquement, monte alors les marches à l'aide d'une canne, au bras de sa compagne de l'époque Barbara Gandolfi. 

Trois dernières années compliquées

À lire aussi

Plus les années défilent, plus Jean-Paul Belmondo apparaît de moins en moins. Le 16 septembre 2019, on apprend qu'il est victime d’une chute, qui lui cause d’importantes douleurs aux épaules, aux côtes et aux jambes. Depuis, sa famille a tenté de rassurer le plus régulièrement possible les fans, en assurant qu’il allait bien. 

Mais en début d'année 2021, l'acteur est de nouveau hospitalisé pour une "fatigue générale". En juin, des nouvelles rumeurs sur son état de santé agitent la toile. Dans une interview accordée à Télé Star pour la sortie de son téléfilm, Antoine Duléry, avait tenté d'éteindre l'incendie : "Jean-Paul va très bien, j'ai déjeuné avec lui lundi dernier et j'ai passé un excellent moment. J'entends des rumeurs qui sont totalement fausses. Jean-Paul est une leçon d'optimisme", avait-il déclaré. 

Après de multiples combats remportés, le Magnifique s'en est finalement allé ce lundi 6 septembre, "il était très fatigué depuis quelque temps, il s'est éteint tranquillement", a affirmé son avocat Maître Michel Gofest. "On y pensait depuis quelques semaines", confessait au micro RTL ce lundi son ami Alain Delon.   

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/