1. Accueil
  2. Culture
  3. Ciné et séries
  4. INVITÉ RTL - "Novembre" : Jean Dujardin raconte ses souvenirs des attentats de 2015
2 min de lecture

INVITÉ RTL - "Novembre" : Jean Dujardin raconte ses souvenirs des attentats de 2015

"Novembre" est un thriller consacré aux attentats du 13-Novembre prévu en salles pour le 2 octobre. À l'affiche du film, Jean Dujardin se souvient de son émotion et de son sentiment "d'impuissance" lorsqu'il a appris la tragédie.

Jean Dujardin et Sandrine Kiberlain lors de la présentation de "Novembre" au festival de Cannes, le 23 mai 2022.
Jean Dujardin et Sandrine Kiberlain lors de la présentation de "Novembre" au festival de Cannes, le 23 mai 2022.
Crédit : Stefano Rellandini / AFP
Jean Dujardin est l'invité d'Amandine Bégot
00:08:31
Amandine Bégot - édité par Lison Bourgeois

Après La French en 2014 et BAC Nord en 2020, Cédric Jimenez revient avec un nouveau film événement nommé Novembre. C'est un thriller consacré aux attentats du 13-Novembre, les plus meurtriers jamais perpétrés en France. Porté par Jean Dujardin, Anaïs Demoustier et Sandrine Kiberlain, le long-métrage est prévu le 2 octobre prochain. Invitée au micro de RTL ce vendredi 30 octobre, la star de OSS 117 raconte ses souvenirs du 13-Novembre. 

"J'étais avec Claude Lellouche avec Elsa Zylberstein, on est rentrés au petit matin dans un Paris vide. Il y avait des gens allongés par terre, agars, en larmes", se souvient-il. Jean Dujardin explique qu'il habitait alors à côté du Bataclan. Les images du moment où il s'est alors rendu près des barrières avec ses enfants et sa femme pour poser une bougie lui reviennent alors en mémoire. 

"Mon fils m'a dit : 'On se sent impuissant'. Je me dis que c'est exactement ça, on est tout à fait impuissant", explique-t-il doucement. "On avait l'impression qu'on était arrivé au bout de quelque chose et que plus rien ne pouvait redémarrer comme avant. C'est une grande fragilité qu'on a encore et qu'on trimballe encore d'ailleurs", glisse-t-il en pesant chacun de ses mots. 

Jean Dujardin avoue sans peine son émotion. "Oui je suis très ému parce que j'étais à côté. Ma femme entendait les coups de feu. C'est tous ces visages que l'on a vus. C'est tous ces témoignages que l'on a entendus", avance-t-il. 

À lire aussi

"C'est pour ça que je vous dis qu'il y a des mauvais procès que l'on peut vous faire pour un film. Non, ce n'est pas un commerce, on ne fait pas tout le temps un commerce. Arrêtez de nous prendre pour des idiots. Il y a des gens qui ont bien travaillé pour ça", s'insurge l'acteur. "Et je peux vous dire que le film parle justement d'autre chose, de plutôt positif dans son collectif. Si on était parfois un peu plus dans cette collectivité, ça nous ferait du bien", conclut-il. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire