3 min de lecture Festival de Cannes

Festival de Cannes 2017 : à quand le retour en grâce de Sofia Coppola ?

Révélée à Cannes avec son premier long-métrage, "Virgin Suicides", la cinéaste a connu une relation tumultueuse avec le Festival. Membre du jury en 2014, l'Américaine tente de séduire la Croisette avec "Les Proies".

Sofia Coppola sur le tapis rouge en 2014
Sofia Coppola sur le tapis rouge en 2014 Crédit : AFP PHOTO / BERTRAND LANGLOIS
Manon Bricard
Manon Bricard
Journaliste

Entre le Festival de Cannes et Sofia Coppola, l'idylle est à la fois fusionnelle et pleine de remous. La réalisatrice de 46 ans présente mercredi 24 mai sa dernière réalisation, Les Proies, un thriller historique se déroulant dans un pensionnat pour femme lors de la guerre de Sécession.

Fille de, mais pas que, Sofia Coppola retourne pour la cinquième fois à Cannes. Il faut dire que la carrière de la cinéaste est intimement liée à cet événement mondial. Elle fait ses débuts dans le 7ème art en tant qu'actrice. Mais elle finit par passer derrière la caméra : son premier film est projeté au Festival de Cannes alors qu'elle n'a que 28 ans.

À partir de là, la Croisette sera synonyme à la fois d'échecs et de succès pour la réalisatrice. Ce qui est certain, c'est que le festival adore la cinéaste, qui y a présenté quatre de ses six projets personnels. Elle a même été membre du jury lors de la 67e édition de l'événement. 

À lire aussi
Festival de Cannes 2019 : Marion Cotillard dans une tenue mi-"Tomb Raider", mi-"Tigre et Dragon" festival de Cannes
Festival de Cannes 2019 : Cotillard brille sur le tapis rouge pour soutenir Dolan

1999, son premier film, "Virgin Suicides" projeté à Cannes

À l'aube des années 2000, la réalisatrice est encore considérée comme une "fille de". Mais la Croisette se rend vite compte du potentiel cinématographique de la jeune femme, alors âgée de 28 ans. Son premier long-métrage, Virgin Suicides, la révèle lors de la Quinzaine des réalisateurs. Si ce film témoigne déjà des obsessions de la réalisatrice pour l'adolescence égarée et solitaire (mais aussi pour Kirsten Dunst), il fait surtout sensation au Festival de Cannes. Aux yeux des festivaliers, Sofia Coppola est une réalisatrice très prometteuse.

2003, "Lost in Translation", premier désaveu du Festival

Quelques années après, la deuxième réalisation de la cinéaste prodige est proposée en compétition officielle. Coup de théâtre, le comité de sélection de Cannes le refuse, malgré le succès critique de son précédent film, marquant le premier désaveu de la réalisatrice par la Croisette. Cette annonce choque Thierry Frémaux qui considère ce refus comme l'un des plus grands revers. À sa sortie, Lost in Translation sera pourtant acclamé par la critique mais également par le public. 

2006, "Marie-Antoinette", hué par les festivaliers

Cette fois, le comité de sélection ne répète pas la même erreur. Le troisième film de la réalisatrice est bien en sélection pour la Palme d'or. Succès assuré pour la cinéaste ? Rien ne se passe pourtant comme prévu. Très attendu, Marie-Antoinette est pourtant huée et sifflée par les festivaliers. Un journaliste anonyme a même estimé que "le film n'aurait jamais été sélectionné à Cannes s'il n'avait pas été signé Sofia Coppola". 

2013, "The Bling Ring", le retour de Coppola sur la Croisette

Après l'échec, la cinéaste s'est offert une parenthèse avec Cannes. Elle sort une quatrième réalisation, Somewhere en 2010, récompensé du Lion d'or lors de la Mostra de Venise. Pour celui-ci, elle décide de s'éloigner de la Croisette. Elle ne remontra les marches du Palais des Festival qu'en 2013 avec son cinquième film, The Bling Ring, présenté en ouverture de la section Un Certain Regard. 

2014, Sofia Coppola est membre du jury

L'année suivante, c'est la consécration. Sofia Coppola fait partie du jury de la 67ème édition du plus grand festival de cinéma mondial. Sous la présidence de Jane Campion, ils donnent la Palme d'or au long-métrage turc Winter Sleep. Elle est de retour deux ans plus tard pour présenter son dernier film. On attend désormais de voir si Les Proies confirmera l'idylle de la réalisatrice avec le Festival ou si leur relation restera chahutée.

RTL Girls et Bumble s’associent pour vous faire vivre le Festival de Cannes. Pour rencontrer votre âme-sœur sur la Croisette ou ailleurs, téléchargez dès maintenant l’appli de rencontres qui donne le pouvoir aux femmes. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Festival de Cannes Cinéma People
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788690349
Festival de Cannes 2017 : à quand le retour en grâce de Sofia Coppola ?
Festival de Cannes 2017 : à quand le retour en grâce de Sofia Coppola ?
Révélée à Cannes avec son premier long-métrage, "Virgin Suicides", la cinéaste a connu une relation tumultueuse avec le Festival. Membre du jury en 2014, l'Américaine tente de séduire la Croisette avec "Les Proies".
https://www.rtl.fr/culture/cine-series/festival-de-cannes-2017-a-quand-le-retour-en-grace-de-sofia-coppola-7788690349
2017-05-24 15:46:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/jwJqH9l_yF_wbAssynpHDQ/330v220-2/online/image/2017/0524/7788690403_sofia-coppola-sur-le-tapis-rouge-en-2014.jpg