2 min de lecture Vidéo

Fabrice Luchini sur RTL : "'Un homme pressé' n'est pas un reportage sur l'AVC"

RENCONTRE - Deux après "Ma Loute" de Brunont, Fabrice Luchini sera de retour au cinéma mercredi 7 novembre 2018 dans le film "Un homme pressé". Le comédien de 67 ans s'est confié sur cette comédie dramatique inspirée de faits réels.

245x300_Anthony Martin Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture
>
Fabrice Luchini se confie sur "Un homme pressé" Crédit Image : JOEL SAGET / AFP | Crédit Média : Stéphane Boudsocq | Durée : | Date : La page de l'émission
stephane-boudsocq
Stéphane Boudsocq et Nassim Aziki

L'histoire est tirée d'un livre. Christian Streiff, patron de Peugeot-Citroën en 2008 a été victime d'un Accident Vasculaire Cérébral (AVC). Hervé Mimran l'a adaptée en film et confiée à Fabrice Luchini le rôle d'un homme d'affaires assez imbuvable, orateur brillant et redouté, père absent qui, après avoir subi un AVC, se retrouve affublé de troubles de la mémoire et surtout de la parole. En compagnie d'une jeune orthophoniste, (Leila Bekhti), il va tenter de retrouver ses capacités et qui sait, de se trouver enfin. Amusant d'avoir confié à Luchini, défenseur et maestro du verbe, le rôle d'un homme qui en est privé.

"Dans le personnage il y a un travail d’efficacité de drôlerie. D’abord c'est la drôlerie et le travail que nécessitait le fait que les gens rient et comprennent", a déclaré le comédien au micro de RTL. Un travail délicat, d’autant plus qu'une deuxième tâche s'imposait à Fabrice Luchini : rendre sympathique un personnage que l'on aime détester au début du film.

"Ce film montre qu'un PDG inhumain va retrouver une nouvelle vie parce qu'en ayant cette épreuve, il en fait quelque chose de lumineux.(...) S'il [le réalisateur Hervé Mimran, ndlr] avait traité de l'AVC sérieusement, je n'aurais pas fait le film. Ce n'est pas un reportage sur la 5 sur le problème de l'AVC médical".

À lire aussi
François Ozon Cinéma
François Ozon : "Avec 'Grâce à Dieu', je ne juge pas, je raconte des faits"
>
Un homme pressé / Bande-annonce

On n'est pas extrêmement surpris par l'évolution de l'histoire mais le duo Luchini-Bekthi fonctionne bien, les dialogues sont savoureux et sur le fond, ce portrait de la grande bourgeoisie patronale confrontée à la dureté de la vie sonne comme une fable sociale assez juste. Luchini est parfait dans le costume de l'homme pressé obligé de s'arrêter sur les autres et sur lui-même.

Fabrice Luchini sera à l'affiche de 4 films dans les mois qui viennent, plus le prochain Bruno Dumont à tourner. La retraite n'est donc pas encore prévue pour le comédien de 67 ans.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vidéo Laissez-vous tenter Cinéma
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795441797
Fabrice Luchini sur RTL : "'Un homme pressé' n'est pas un reportage sur l'AVC"
Fabrice Luchini sur RTL : "'Un homme pressé' n'est pas un reportage sur l'AVC"
RENCONTRE - Deux après "Ma Loute" de Brunont, Fabrice Luchini sera de retour au cinéma mercredi 7 novembre 2018 dans le film "Un homme pressé". Le comédien de 67 ans s'est confié sur cette comédie dramatique inspirée de faits réels.
https://www.rtl.fr/culture/cine-series/fabrice-luchini-sur-rtl-un-homme-presse-n-est-pas-un-reportage-sur-l-avc-7795441797
2018-11-05 09:56:35
https://cdn-media.rtl.fr/cache/AGYADv9KJ3f2qEMLESG3yA/330v220-2/online/image/2018/1105/7795441872_fabrice-luchini-sera-a-l-affiche-mercredi-7-novembre-2018-de-un-homme-presse.jpg