3 min de lecture Cinéma

Elvis Presley : date, casting... Ce que l’on sait du biopic en préparation

Un jeune acteur et un grand réalisateur pour mettre en image le rock'n'roll : on en sait un peu plus sur le biopic consacré à "The King", actuellement en préparation.

Elvis Presley avec des fans après un concert en 1958
Elvis Presley avec des fans après un concert en 1958 Crédit : INP / AFP
Paola
Paola Guzzo

À la simple évocation du mot "rock'n'roll", beaucoup pensent à Jailhouse Rock ou Blue Swede Shoes. Et pourtant, avant de gagner son surnom et d'être une sensation planétaire, Elvis Aaron Presley, de son vrai nom, a parcouru du chemin. 

Issu d'une famille modeste de Tupelo, Mississippi, il a reçu sa première guitare en 1946 et s'est ensuite passionné pour le chant et l'instrument. 

Il a poussé pour la première fois les portes du jeune label Sun Records en 1954, pour y enregistrer deux titres. Il a ensuite enchaîné les petits boulots, les refus, on lui a même conseillé "d'arrêter le chant", puis Sam Phillips, le patron du label (l'un des rares à enregistrer des artistes noirs comme B.B King et qui a lancé Johnny Cash et Carl Perkins), a décidé de lui faire confiance et lui a fait enregistrer That's All Right

>
Elvis Presley.... Thats Alright (Mama)- First Release - 1954

C'est lors d'un de ses premiers concerts que jeune rockeur a rencontré son manager de toujours, le "colonel Parker" (qui n'était pas réellement "colonel" et ne s'appelait pas non plus vraiment Tom Parker), l'homme mystérieux mais dévoué qui s'est occupé de sa carrière jusqu'à sa mort. À ses côtés, ça a été le début d'une ascension fulgurante où le jeune homme timide s'est peu à peu transformé en "The King", le roi du rockabilly à la gestuelle et la voix unique au monde. 

À lire aussi
Festival de Cannes 2019 : l'actrice italienne Monica Bellucci People
Monica Bellucci déclare son amour à la France qui lui "donne toute cette affection"

Sa vie a été ponctuée de concerts endiablés, de films moyens, de beaucoup de substances illicites et de médicaments qui finirent par provoquer sa perte. L'icone mondiale du rock'n'roll est morte le 16 août 1977 dans son immense propriété de Graceland à Memphis, Tennessee, à l'âge de 42 ans. Après Freddy Mercury (Bohemian Rhapsody), et Elton John (Rocket Man), c'est au tour d'Elvis Presley d'avoir droit à son biopic. Voilà ce que nous savons déjà.

>
elvis presley - Blue Suede Shoes Date :

1. Le film sera dirigé par Baz Lurhmann

Le réalisateur australien est mondialement connu pour avoir produit et réalisé des comédies musicales comme Roméo + Juliette en 1996, Australia en 2008, Moulin Rouge en 2001 ou encore Gatsby le magnifique en 2013. Il a également créé la série The Get Down, sur la genèse de la culture hip-hop née à New-York, avec Stephen Adly Guirgis. Le biopic consacré à Elvis Presley sera co-scénarisé par Stuart Beattie (co-scénariste d'Australia notamment). 

>
Gatsby Le Magnifique - Bande Annonce Officielle (VF) Date :

2. Le film portera sur deux décennies de la vie du King

D'après les informations du journal Deadline, le film portera sur la carrière du chanteur, de ses débuts difficiles jusqu'à son âge d'or, à travers sa relation avec son manager, le "colonel Tom Parker". Peu d'informations ont fuité quant aux dates de tournage du biopic sur "The King", mais il serait prévu pour début 2020 et à Queensland, en Australie. 

Si vous vous attendiez à en savoir plus sur l'enfance méconnue du King ou les dernières années de sa vie d'Elvis, bouffi, passez votre chemin. À l'image de Bohemian Rhapsody, le film ne s'attardera que sur une vingtaine d'années de la vie de celui qui a "incarné" le rock'n'roll.

3. Austin Butler et Tom Hanks seront Elvis et Tom Parker

“Je savais que je ne pourrais pas faire ce film si le casting n’était pas absolument parfait, donc nous avons minutieusement cherché un acteur dont le talent pourrait rappeler à la fois les gestes singuliers et naturels et les qualités vocales de cette star incomparable, mais aussi la vulnérabilité intérieure de l’artiste” a expliqué le réalisateur Baz Luhrmann, dont le choix s'est porté sur Austin Butler pour incarner Elvis. 

L'acteur de 27 ans s'était déjà fait remarquer à Broadway dans Le marchand de glace est passé, face à Denzel Washington, sera à l'affiche du prochain Tarantino, Once Upon a time... in Hollywood et apparaîtra dans The Dead Don't Die, le prochain Jim Jarmush, en 2019. Face à lui, Tom Hanks incarnera le manager de la star, le mystérieux colonel Tom Parker.

Voir cette publication sur Instagram

“You have made my life complete, and I love you so”

Une publication partagée par Austin Butler (@austinbutler) le

"J'ai compris sans équivoque que j'avais trouvé quelqu'un qui pouvait incarner l'esprit d'une des figures musicales les plus iconiques" à ajouté Baz Lurhmann à Deadline. Le jeune homme avait de nombreux concurrents dont Ansel Elgort (Divergente), Miles Teller (Whiplash, Les 4 fantastiques) ou Harry Styles du boys band One Direction. Warner Bros compte distribuer le film dans le monde entier.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cinéma Culture Musique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants