2 min de lecture Cinéma

"Diego Maradona" : le documentaire événement sur l'icône du football

VIDÉO - 4 ans après avoir présenté au Festival de Cannes 2019 "Amy", le documentaire sur Amy Winehouse, Asif Kapadia revient sur la Croisette pour nous présenter son nouveau film sur la star argentine du ballon rond.

Laissez-vous tenter Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
"Diego Maradona", le documentaire événement d'Asif Kapadia Crédit Image : M2R Films | Crédit Média : Anthony Martin | Durée : | Date :
La page de l'émission
245x300_Anthony Martin
Anthony Martin et Cécile Antoine-Meyzonnade

"Rebelle. Héros. Arnaqueur. Dieu." Au-dessus du visage de l'icône du foot argentin, ces quatre mots définissent bien le personnage. Dans le documentaire Diego Maradona (le 31 juillet 2019 en salles) présenté hors-compétition au Festival de Cannes 2019 , Asif Kapadia se concentre sur les années 80, soit sur la période napolitaine de Maradona.

"C'est le moment-clef quand il est devenu le meilleur joueur du monde [...] Le club de Naples n'avait rien gagné avant lui", explique le réalisateur du documentaire Amy, présenté à Cannes en 2015.

Une intensité particulière à l'écran : de l'arrivée de Maradona en 1984 au SSC Napoli, jusqu'à son contrôle positif à la cocaïne en 1991 - qui marquera le début de la descente aux Enfers - le footballeur apparaît souvent perdu, comme un enfant dans un monde trop grand pour lui. Le documentaire ne l'épargne absolument pas. Décadence, fête avec excès, sexe à outrance et drogue. On découvre des images hallucinantes de ses dîners avec les parrains de la mafia napolitaine qui le protègent et lui fournissent la cocaïne et les femmes.

>
Diego Maradona de Asif Kapadia - Bande-Annonce

Maradona n'a pas été préparé à la notoriété

Pelé
Partager la citation

Le réalisateur a fait parler sa famille, ses proches... Quelqu'un raconte qu'il fut un tel Dieu vivant à Naples, que les infirmières volaient les tubes de ses prises de sang et allaient prier avec à l’église. Et si on entend la voix de l'ex-footballeur à plusieurs reprises au fil du documentaire, on ne le voit pas.

À lire aussi
Karen Gillan incarne Nebula depuis "Les Gardiens de la Galaxie" Marvel
"Avengers : Endgame" : au départ, Nebula avait un autre rôle dans la bataille finale

Une autre star du ballon rond intervient également dans le documentaire, Pelé, et explique que "Maradona n'a pas été préparé à la notoriété" et c'est ce qui entraînera son auto-destruction. Quand il a perdu le foot, rien ne s’est plus jamais bien terminé. Diego Maradona devait voir le film à Cannes, il n'est finalement pas venu. Il a fait savoir qu'il était blessé à l'épaule et qu'il devait rester au Mexique où il est actuellement entraîneur.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cinéma Festival de Cannes Football
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants