3 min de lecture Ballon d'Or

Ballon d'Or : pourquoi Maradona et Pelé ne l'ont jamais reçu

ÉCLAIRAGE - L'Argentin et le Brésilien, quatre titres de champions du monde à eux deux, souvent considérés comme les meilleurs joueurs de tous les temps, sont absents du palmarès du Ballon d'Or.

L'Argentin Diego Artmando Maradona le 25 juin 1986 au Mexique
L'Argentin Diego Artmando Maradona le 25 juin 1986 au Mexique Crédit : STAFF / AFP
GrégoryFortune77
Gregory Fortune
Journaliste RTL

Cristiano Ronaldo et Lionel Messi n'ont jamais gagné la Coupe du Monde et ne la gagneront probablement jamais. Pelé est l'unique joueur à l'avoir fait à trois reprises (1958, 1962, 1970), en marquant trois buts en finale. Pourtant, le Portugais et l'Argentin collectionnent à eux deux 10 Ballons d'Or (cinq chacun) alors que le Brésilien ne figure pas au palmarès.

En 1958, le prestigieux trophée créé deux ans plus tôt par le magazine France Football revient aux Français Raymond Kopa, 3e du Mondial quelques mois plus tôt en Suède. Quatre ans plus tard, le Tchèque Josef Masopust devance le Portugais Eusebio. En 1970, c'est encore un joueur du 3e de la Coupe du Monde qui l'emporte, le buteur allemand Gerd Müller.

Pelé, de son vrai nom Edson Armantes do Nascimento, né le 23 octobre 1940 (77 ans) est très souvent considéré comme le meilleur footballeur de tous les temps. En 2013, la Fifa lui a remis un Ballon d'Or d'honneur, comme l'avait fait France Football avec l'Argentin Diego Armando Maradona en 1995 pour l'ensemble de sa carrière. 

À lire aussi
Antoine Griezmann lors de la cérémonie de remise du Ballon d'Or à Paris le 3 décembre Antoine Griezmann
Ballon d'Or : la réaction pleine d'humour d'Antoine Griezmann sur sa 3e place
Le Brésilien Pelé le 8 mai 1960 à Malmö
Le Brésilien Pelé le 8 mai 1960 à Malmö Crédit : AFP

Tout change en 1995

Champion du monde 1986, finaliste quatre ans plus tard, l'Argentin (57 ans), aussi génial que fantasque, appartient lui aussi au panthéon du foot. Mais lui non plus n'a jamais reçu la récompense individuelle suprême. L'explication, finalement, est simple : jusqu'en 1994, le Ballon d'Or n'était attribué qu'à un joueur européen évoluant en Europe.

En 1995, le scrutin est ouvert à tout footballeur évoluant en Europe, quelle que soit sa nationalité. Depuis 2017, il n'y a plus aucune limite, même si le lauréat est systématiquement un joueur ayant passé la saison en club en Espagne, en Angleterre, en Italie ou en Allemagne. 

George Weah ouvre la voie

Dès la première année de l'ouverture à tous les joueurs du monde, le prix revient à un Africain, le Libérien George Weah, star du Milan AC après avoir porté les couleurs de Monaco et du PSG. Sur les 20 éditions suivantes, l'Europe gagne le "match" face au reste du monde 12 à 8. 

D'un côté l'Allemand Matthias Sammer, le Français Zinédine Zidane, le Portugais Luis Figo, l'Anglais Michael Owen, le Tchèque Pavel Nedved, l'Ukrainien Andreï Schevtchenko, l'Italien Fabio Cannavarto et le Portugais Ronaldo. De l'autre, les Brésiliens Ronaldo, Rivaldo, Ronaldinho et Kaka, et l'Argentin Messi. Il y a de bonnes chances que cela fasse 13-8 le lundi 3 décembre prochain.

Ballon d'Or : le palmarès complet

1956 : Stanley Matthews (ENG) 
1957 : Alfredo Di Stefano (ESP) 
1958 : Raymond Kopa (FRA) 
1959 : Alfredo Di Stefano (ESP) 
1960 : Luis Suarez (ESP) 
1961 : Omar Sivori (ITA) 
1962 : Josef Masopust (CZE) 
1963 : Lev Yachine (URSS) 
1964 : Denis Law (SCO) 
1965 : Eusebio (POR) 
1966 : Bobby Charlton (ENG) 
1967 : Florian Albert (HUN) 
1968 : George Best (NIR) 
1969 : Gianni Rivera (ITA) 
1970 : Gerd Müller (GER) 
1971 : Johan Cruyff (NED) 
1972 : Franz Beckenbauer (GER) 
1973 : Johan Cruyff (NED) 
1974 : Johan Cruyff (NED) 
1975 : Oleg Blokhine (URSS) 
1976 : Franz Beckenbauer (GER) 
1977 : Alan Simonsen (DEN) 
1978 : Kevin Keegan (ENG) 
1979 : Kevin Keegan (ENG) 
1980 : Karl-Heinz Rummenigge (GER) 
1981 : Karl-Heinz Rummenigge (GER) 
1982 : Paolo Rossi (ITA) 
1983 : Michel Platini (FRA) 
1984 : Michel Platini (FRA) 
1985 : Michel Platini (FRA) 
1986 : Igor Belanov (URSS) 
1987 : Ruud Gullit (NED) 
1988 : Marco van Basten (NED) 
1989 : Marco van Basten (NED) 
1990 : Lothar Matthäus (GER) 
1991 : Jean-Pierre Papin (FRA) 
1992 : Marco van Basten (NED) 
1993 : Roberto Baggio (ITA) 
1994 : Hristo Stoïchkov (BUL) 
1995 : George Weah (LBR) 
1996 : Matthias Sammer (GER) 
1997 : Ronaldo (BRA) 
1998 : Zinédine Zidane (FRA) 
1999 : Rivaldo (BRA) 
2000 : Luis Figo (POR) 
2001 : Michael Owen (ENG) 
2002 : Ronaldo (BRA) 
2003 : Pavel Nedved (CZE) 
2004 : Andrei Shevchenko (UKR) 
2005 : Ronaldinho (BRA) 
2006 : Fabio Cannavaro (ITA) 
2007 : Kaka (BRA) 
2008 : Cristiano Ronaldo (POR) 
2009 : Lionel Messi (ARG) 
2010 : Lionel Messi (ARG) 
2011 : Lionel Messi (ARG) 
2012 : Lionel Messi (ARG) 
2013 : Cristiano Ronaldo (POR) 
2014 : Cristiano Ronaldo (POR) 
2015 : Lionel Messi (ARG) 
2016 : Cristiano Ronaldo (POR) 
2017 : Cristiano Ronaldo (POR) 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ballon d'Or Diego Maradona Pelé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795131303
Ballon d'Or : pourquoi Maradona et Pelé ne l'ont jamais reçu
Ballon d'Or : pourquoi Maradona et Pelé ne l'ont jamais reçu
ÉCLAIRAGE - L'Argentin et le Brésilien, quatre titres de champions du monde à eux deux, souvent considérés comme les meilleurs joueurs de tous les temps, sont absents du palmarès du Ballon d'Or.
https://www.rtl.fr/sport/football/ballon-d-or-pourquoi-pele-et-maradona-ne-l-ont-jamais-recu-7795131303
2018-10-10 18:10:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/wAOLaXbpCM45Thkwhyi8Aw/330v220-2/online/image/2018/1010/7795131357_l-argentin-diego-artmando-maradona-le-25-juin-1986-au-mexique.jpg