3 min de lecture Cinéma

"Amy", le documentaire n'épargne personne

NOUS L'AVONS VU - Le documentaire retraçant le destin tragique de la chanteuse britannique, en salles le 8 juillet, offre une vision critique de l'entourage de l'artiste.

Une nouvelle bande annonce pour le documentaire sur Amy Winehouse
Une nouvelle bande annonce pour le documentaire sur Amy Winehouse Crédit : Capture d'écran / A24
Arièle Bonte
Arièle Bonte
Journaliste

Le documentaire réalisé par Asif Kapadia retrace le destin d'Amy Winehouse. Ses premiers tours de chant à l'adolescence, les concerts dans les pubs du Royaume-Uni, puis la rencontre avec l'amour de sa vie, le succès international et la descente aux enfers, Amy raconte le parcours de cette jeune londonienne devenue star et partie trop tôt

Un récit intime qui rend hommage à la chanteuse

Autour d'Amy Winehouse, c'est tout un monde qui gravite. Le documentaire est construit comme un véritable récit, jonglant entre archives personnelles de la chanteuse et images officielles. Le spectateur entre dans l'intimité de l'artiste britannique et découvre alors ses proches : ses meilleurs amis, perdus de vue durant les dernières années avant sa mort, ses proches collaborateurs, témoins de son talent gâché, mais aussi son ex-mari Blake Fielder-Civil ou Andrew Morris, son garde du corps. Des témoins que l'on entend en voix-off comme les narrateurs de l'histoire.

Le documentaire pourrait se confondre avec une fiction tant le travail d'écriture, de montage et d'habillage sonore a été réalisé avec soin et délicatesse. Il rend hommage à la chanteuse décédée à 27 ans, le 23 juillet 2011 dans son appartement londonien. Le film semble en dire peu, mais en montre beaucoup, et dans un élan de justice, il n'hésite pas à critiquer l'entourage de la chanteuse, ainsi que les professionnels des médias et de l'industrie du divertissement. 

Des proches mal-intentionnés ?

Mitch Winehouse est l'un des personnages centraux du documentaire. Absent durant l'enfance de sa fille, ce chauffeur de taxi revient sur le devant de la scène alors qu'Amy connaît un succès confidentiel avec Frank, son premier album, aux sonorités pop et jazzy.

À lire aussi
Robert Downey Jr. incarne Iron Man au cinéma depuis 2008 Cinéma
Marvel : pourquoi vous allez revoir Iron Man au cinéma dans la Phase 4

Le père de la chanteuse est souvent apparu dans des documentaires consacrés à sa fille. La plupart du temps il tient le bon rôle : celui du père attentionné, passionné de jazz, pleurant la mort de sa fille. Amy n'occulte pas cette dimension mais montre un nouveau visage de Mitch Winehouse. Celui d'un homme attiré par les paillettes, et poussant sa fille à la performance. 

On assiste notamment à cette scène surréaliste où Amy se repose sur une île. Elle est abordée par un couple de touristes pour une photo. Elle s'exécute et pose sans chaleur. Alors que les deux fans s''éloignent, le père de la jeune femme lui passe un savon et lui reproche son comportement. Tout cela devant les caméras d'une équipe de tournage, conviée par le père d'Amy, alors que celle-ci semble au plus bas. 

La cible est facile, mais Asif Kapadia ne pouvait pas passer à côté de Blake Fielder-Civil, ex-mari d'Amy Winehouse. Si la jeune femme vivait déjà dans l'extrême (boulimique, sous anti-dépresseurs dès l'adolescence et grande fêtarde), sa rencontre avec le jeune homme va la plonger dans un cycle infernal. 

C'est avec lui qu'elle prend du crack pour la première fois, juste après leur mariage en 2007. Dans une scène du documentaire, tirée des vidéos personnelles du couple, on voit Blake assis à une table dans un bar. Amy est au second plan, accoudée au comptoir. Le jeune homme explique qu'il n'a pas d'argent. C'est sa femme qui paiera pour sa consommation d'alcool. 

La vampirisation des professionnels

Les débuts d'Amy Winehouse sont suivis par une presse de niche. La chanteuse fait dans le jazz, "une musique d'intello", dit-elle. Mais avec Back To Black, son deuxième album composé à la suite de sa première rupture avec Blake Fielder-Civil, la jeune femme de 23 ans connaît un succès international.

Dès 2006, l'artiste qui avait peur de la célébrité, est traquée par les paparazzis. La dernière heure du documentaire s'acharne à suivre les faits et gestes de la jeune femme. Le spectateur expérimente avec elle les flashes des photographes et l'étouffement de la foule. Les images parlent d'elles-mêmes et suffisent à dénoncer le comportement des médias. Ils ont transformé la vie d'Amy Winehouse en feuilleton quotidien et sordide. Mais le regard d'Asif Kapadia est toujours tendre avec Amy. Elle apparaît le plus souvent en silhouette frêle et déséquilibrée, écrasée par une horde de personnes déshumanisées. 

La rédaction vous recommande

Amy porte également un regard très critique sur les professionnels du divertissement. Des présentateurs de talk shows américains aux acteurs hollywoodiens lors de remises de prix, Amy Winehouse n'est épargnée par personne. Sa musique passe alors au second plan. Par un habile jeu de superposition d'images, le documentaire rend justice à la jeune femme et permet d'illustrer la portée des mots sur la vie d'un être-humain.

Amy sort dans les salles obscures le 8 juillet 2015.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cinéma Amy Winehouse Club RTL
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7779030020
"Amy", le documentaire n'épargne personne
"Amy", le documentaire n'épargne personne
NOUS L'AVONS VU - Le documentaire retraçant le destin tragique de la chanteuse britannique, en salles le 8 juillet, offre une vision critique de l'entourage de l'artiste.
https://www.rtl.fr/culture/cine-series/amy-le-documentaire-n-epargne-personne-7779030020
2015-07-08 08:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/cTy3fBxZo7eHSs6h1dweKw/330v220-2/online/image/2015/0521/7778435395_une-nouvelle-bande-annonce-pour-le-documentaire-sur-amy-winehouse.jpg