3 min de lecture Tom Hanks

Dans le western "La Mission" (Netflix), Tom Hanks, impérial, affronte les fake news

NOUS L'AVONS VU - Tom Hanks joue le rôle d'un homme qui rapporte les nouvelles du monde dans une Amérique bouleversée par la guerre de Sécession.

culture Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
Les nouveautés au cinéma, ça existe même pendant la pandémie. "La mission", un western dont Tom Hanks est la tête d'affiche, est disponible sur Netflix. Stéphane Boudsocq l'a vu pour nous. Crédit Image : Universal Pictures France | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
stephane-boudsocq
Stéphane Boudsocq édité par Aymeric Parthonnaud

Et si nous regardions un bon western ce soir ? La mission, c'est le titre du nouveau film avec Tom Hanks, un film est disponible sur Netflix depuis quelques jours. Prévu initialement pour sortir en salles, produit par Universal, La mission débarque sur la plateforme, privé de grand écran à cause de la pandémie. Ça n'enlève rien aux qualités de ce western qui nous replonge à la fin du XIXe siècle, dans une Amérique divisée, mutilée par la Guerre de Sécession...

Le héros de cette histoire est le capitaine Jefferson Kyle Kidd, un vétéran du conflit et qui désormais sillonne le pays pour lire et raconter les nouvelles parues dans les journaux à celles et ceux qui n'ont pas le temps de s'informer ou qui ne savent pas lire. Tom Hanks incarne donc ce rapporteur public avec ses qualités habituelles, celles qui font de lui un des meilleurs acteurs au monde : sa justesse, sa retenue, son empathie... 

Dans son périple, Kidd va rencontrer une petite fille, Johanna, interprétée par une formidable débutante nommée Helena Zengel, fillette enlevée bébé par les Indiens Kiowa et libérée après le massacre de la tribu... Il va se charger de la ramener à sa famille. L'occasion d'un voyage dangereux dans une nature et des contrées hostiles, peuplées de bandits et de violence.

Ce qui fait de La mission un western singulier, c'est la profession exercée par Tom Hanks : diffuser les infos en lisant la presse et pas en déformant ou en transformant les nouvelles... Pour ceux qui les entendent, ça change tout confirme l'acteur... "Le film se déroule dans les ombres de la fin de la Guerre de Sécession... A cause de cela, particulièrement au Texas, il y a de la rancœur, de la colère, un sentiment de défaite car tout a été subi, raconte l'acteur. Tout ce contexte de guerre avortée, Kidd le ressent dans chacune des villes où il passe pour lire les nouvelles... Son message, c’est 'vous voulez aller mieux ? Alors laissez-moi vous dire que vous devez vous informer pour comprendre ces temps difficiles que nous vivons... Et peut-être qu’ensuite, vous pourrez assumer les choses et vous rendre compte que c’est moins pire que vous ne le pensiez'".

>
News of the World - Official Trailer
À lire aussi
musique
Robbie Williams va avoir droit à son biopic baptisé "Better Man"

En allant plus loin, impossible de ne pas voir dans cette défense assumée du rôle de la presse un message limpide aux années Trump et au combat acharné de l'ex-président américain contre les journalistes qui ne relayaient pas sa vérité alternative des faits... La mission, au-delà de l'Amérique d'ailleurs, est un pamphlet contre les relayeurs du complotisme et autres populistes qui prospèrent sur la défiance envers les médias, la fameuse idée du "on ne nous dit pas tout"... 

Autre parallèle : le film est aussi le portrait d'une nation fracturée, sortant d'un long conflit, où le respect des minorités est encore loin d'être acquis. "Ils ne sont plus passifs, attablés dans un bar de saloon, assis sur leur cheval, continue Tom Hanks, ils se retrouvent en Inde ou au fond d’une mine... Le champ de leur perspective est infini ! Et ça devient son objectif : c’est lui qui collecte les histoires, lui qui les trie, qui les illustre et qui les lit en passant de ville en ville... Dieu merci ça remplit sa vie ! On apprend tellement en écoutant une histoire, en la visualisant... Je ne crois pas qu’il y ait une but plus noble que de raconter aux autres, 'en restant aux strictes limites des faits' comme disait Spencer Tracy [acteur américaine dont le western est un genre de prédilection, oscarisé pour Capitaines courageux et Des hommes sont nés]... Il faut respecter cela car le public le sent".

Tom Hanks est une nouvelle fois impérial dans un vrai western qui n'est jamais dans l'esbrouffe, le militantisme ou le pathos, mais joue plutôt sur l'idée de réconciliation. Un rôle qui pourrait lui valoir une nouvelle nominations aux Oscars ? On le saura le 15 mars prochain... Ce serait la septième et il a déjà obtenu le trophée du Meilleur acteur à deux reprises, en 1993 pour Philadelphia et l'année suivante pour Forrest Gump... Dans La mission, Tom Hanks retrouve Paul Greengrass, le réalisateur de la trilogie Jason Bourne, qui l'avait déjà dirigé en 2013 dans Captain Philipps.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Tom Hanks Cinéma
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants