1. Accueil
  2. Culture
  3. Ciné et séries
  4. César 2020 : Darroussin "agressé" et "traité d'antisémite" pour sa blague sur Polanski
1 min de lecture

César 2020 : Darroussin "agressé" et "traité d'antisémite" pour sa blague sur Polanski

L'acteur Jean-Pierre Darroussin a été victime de réactions haineuses après avoir écorché le nom du réalisateur lors de la cérémonie des César 2020.

Jean-Pierre Darroussin lors de la cérémonie des Césars en février 2020.
Jean-Pierre Darroussin lors de la cérémonie des Césars en février 2020.
Crédit : Bertrand GUAY / AFP
Gaétan Trillat
Journaliste

Lors de la dernière cérémonie des César, en février 2020, la remise du prix du meilleur réalisateur à Roman Polanski avait donné lieu à des scènes mémorables : on se souvient d’Adèle Haenel quittant la salle en criant “la honte !”. Mais un autre moment continue de hanter Jean-Pierre Darroussin.

Alors qu’il devait annoncer que le César de la meilleure adaptation était décerné à Roman Polanski pour J’accuse, Darroussin avait décidé d'écorcher le nom du réalisateur franco-polonais accusé de viol, ce qui avait été vu comme une marque de désapprobation. Pour cette “blague à la con”, selon ses propres mots, l’acteur français a dit avoir été “traité d’antisémite” et “agressé dans la rue” devant ses enfants. “Tout ça, ce n’est pas du tout agréable à vivre”, a-t-il regretté dimanche 6 décembre, lors d'une interview donnée à Europe 1.

"On m'appelle parce qu’apparemment, personne ne veut aller remettre des prix. Je m'y colle, je fais ma blague à la con et je me retrouve avec des gens qui montent sur leurs grands chevaux après. C'était incroyable, invraisemblable", a-t-il dit. "Quand j'ai fait ma petite 'blagounette', un peu idiote je reconnais, les gens ont ri. Et à la fin des César, les gens sont venus me voir et m'ont dit : 'Merci, ça a détendu, c'était super.' C'est-à-dire que les gens l'ont pris à la rigolade comme moi je l'ai fait".

En mars, Jean-Pierre Darroussin avait déjà dit au site Transfuge qu'il pensait "s'en tirer par une pirouette" et n'avoir "pas mesuré le sens que cette blague allait prendre". Il avait aussi assuré ne pas vouloir "humilier" Roman Polanski tout en se disant "totalement solidaire de la cause des femmes".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/