1. Accueil
  2. Culture
  3. Ciné et séries
  4. Aube : comment fonctionne l'Utopia, le premier cinéma écoresponsable qui a ouvert près de Troyes
2 min de lecture

Aube : comment fonctionne l'Utopia, le premier cinéma écoresponsable qui a ouvert près de Troyes

REPORTAGE (5/7) - En partenariat avec le quotidien "L'Est Éclair", RTL vous emmène dans les coulisses du premier cinéma écoresponsable de France. Ouvert en décembre 2022, l'Utopia de Pont-Sainte-Marie, dans l'Aube, est un condensé d'initiatives écologiques.

La plupart des matériaux utilisés pour les salles sont renouvelables ou réutilisés.
La plupart des matériaux utilisés pour les salles sont renouvelables ou réutilisés.
Crédit : Nathan Bocard / RTL
Aube : comment fonctionne l'Utopia, le premier cinéma écoresponsable qui a ouvert près de Troyes
00:01:33
Nathan Bocard

Dans le hall de l'Utopia, un grand feu crépite dans la cheminée. "C'est pas courant, mais ça participe beaucoup à la convivialité, sourit Anne Faucon, directrice du lieu. Et puis le soir, quand on ferme le cinéma, on glisse le feu dans la partie poêle en dessous, et ça contribue à chauffer le hall."

Dans cet établissement, ouvert en décembre 2022 près de Troyes, tout est fait pour consommer le moins d'énergie possible. À commencer par le plancher chauffant, alimenté par une chaufferie biomasse qui fonctionne aux granulés de bois.

Pour conserver cette chaleur, l'isolation est assurée par un remplissage de paille à l'intérieur des murs. "La paille, c'est un excellent isolant, et c'est un déchet naturel, poursuit Anne Faucon. Donc on réemploie un déchet sans qu'il y ait un bilan carbone énorme".

Bientôt indépendant en énergie

L'Utopia se veut aussi exemplaire en termes de production d'électricité. "Au-dessus de nos têtes, il y a 300 mètres carrés de panneaux photovoltaïques", poursuit Anne Faucon, qui assure qu'à terme son cinéma sera totalement indépendant en électricité. Pour l'heure, elle peut déjà se féliciter du fait que la construction s'est faite principalement avec des matériaux renouvelables et issus du circuit court.

Tous les meubles de l'Utopia sont d'occasion et rénovés.
Tous les meubles de l'Utopia sont d'occasion et rénovés.
Crédit : Nathan Bocard

Mais la grande originalité de l'Utopia réside aussi dans son style : tous les meubles sont anciens et ont été rénovés pour ne pas finir à la déchetterie. Ainsi, en attendant son film, on peut s'asseoir sur un vieux fauteuil autour d'une table en bois, et admirer les tapisseries médiévales sur les murs. En guise de pop-corn, on vous propose des fruits bio pour accompagner votre café ou votre thé. Le tout, à prix libre.

Ce soucis écologique, on le retrouve également dans les quatre salles de projection, qui vont de 35 à 120 places. "Elles sont à taille humaine, précise Anne Faucon. Plus les salles sont grandes, plus cela fait du volume à chauffer ou à refroidir, donc c'est très énergivore. Ici, on a pas ce problème". Cerise sur le gâteau, ces petits gabarits permettent au cinéma d'utiliser des projecteurs au laser, moins gourmands en énergie et plus durable.

La plus grande salle ne dépasse par les 120 places.
La plus grande salle ne dépasse par les 120 places.
Crédit : Nathan Bocard

Des toilettes sèches qui attirent les curieux

Au milieu de toutes ces initiatives écologiques, l'une d'entre elles ressort particulièrement. "Ma plus grande fierté, c'est d'avoir réussi à faire mettre des toilettes sèches dans un établissement recevant du public", s'exclame Anne en riant. L'objectif, selon elle : éviter l'important gaspillage d'eau causé par les chasses d'eau. Ainsi, les toilettes de l'Utopia n'en utilisent pas, mais fonctionnent grâce à un système d'extraction d'air : tout est aspiré vers le bas. Résultat : des toilettes sèches sans sciure, mais parfaitement propres et inodores.

"Une fois que les personnes l'ont testé, je crois que c'est adopté, se réjouit Anne. On a même des personnes qui ramènent des copains et leur disent de passer voir les toilettes car elles valent le coup d’œil !"

Ajoutez