1. Accueil
  2. Culture
  3. Ciné et séries
  4. 50 ans des "Aristochats" : les infos que vous ignoriez peut-être sur le dessin animé
2 min de lecture

50 ans des "Aristochats" : les infos que vous ignoriez peut-être sur le dessin animé

ÉCLAIRAGE - 50 ans après sa sortie, "Les Aristochats" reste un film d'animation mythique, idéal pour les fêtes de fin d'année. Derrière l'histoire des trois chatons, se cachent de nombreuses anecdotes.

Berlioz, Marie et Toulouse dans "Les Aristochats"
Berlioz, Marie et Toulouse dans "Les Aristochats"
Crédit : The Walt Disney Company France
Nicolas Barreiro

Sorti le 24 décembre 1970 aux États-Unis, le film Les Aristochats fête aujourd'hui ses 50 ans. Après cinq décennies, les chatons Marie, Berlioz et Toulouse restent toujours très populaires auprès des enfants et des nostalgiques, malgré les efforts du majordome Edgar.

D'ailleurs, ces trois chatons devaient être quatre initialement. D'après le site américain Mentalfloss, un héritier supplémentaire devait figurer dans le film, sous le nom de Waterloo. Il a finalement été supprimé par les producteurs, qui craignaient qu'il n'y ait trop de personnages.

Les Aristochats, 20e "classique d'animation" des studios Disney, est également le dernier directement approuvé par Walter Elias Disney lui-même. Il est ainsi le dernier à contenir "A Walt Disney Production" dans le générique de fin. Aussi, il s'agit du premier film sorti après la mort du fondateur de la compagnie, décédé en 1966.

Une succès modeste à sa sortie

Si Les Aristochats est devenu un classique au fil du temps, ce n'était pas vraiment le cas à sa sortie. Après les succès qu'on eut ses prédécesseurs, à savoir Le livre de la jungle et Les 101 dalmatiens, il n'était pas facile de rivaliser.

Un budget de 4 millions de dollars

À lire aussi

Toutefois, avec un budget de 4 millions de dollars, le film aura finalement rapporté environ 55 millions de dollars de recette. Un joli bénéfice, notamment dû à un gros travail de la part du studio qui, en 4 ans productions, a rassemblé près de 325.000 dessins, réalisés par 35 animateurs, selon Blu-ray.com.

Une partie de ce budget a notamment été distribué aux doubleurs, dont six faisaient partie des "neuf sages de Disney". Un groupe d'animateurs iconiques, actifs lors du premier âge d'or du studio. 

Le retour de Phil Harris

Après avoir incarné Baloo dans Le livre de la jungle, le fameux jazzman Phil Harris joue la voix de Thomas O'Malley, le chat de gouttière. Un autre jazzman a failli avoir son nom dans le générique, Louis Armstrong, qui devait doubler Scat Cat. Malheureusement, le chanteur est tombé malade peu de temps avant les enregistrements.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/