1. Accueil
  2. Culture
  3. Arts et spectacles
  4. Vincent Delerm et Delphine De Vigan dans "Laissez-vous tenter" de l'été
2 min de lecture

Vincent Delerm et Delphine De Vigan dans "Laissez-vous tenter" de l'été

Au programme, Vincent Delerm revient sur la création de son premier album alors que Delphine De Vigan se souvient d'une lecture d'été qui l'a particulièrement marquée.

Anthony Martin
Anthony Martin
Crédit : RTL
Laissez-vous tenter du 09 août 2017
17:46
Anthony Martin

Musique

Dans l'album en or du jour, Vincent Delerm revient sur la genèse de l'album Vincent Delerm. L'album sort le 30 avril 2002 et il recevra quelques mois plus tard la Victoire de la Musique de la Révélation de l'année. Avec ce disque, il incarne la nouvelle chanson française. "J'étais assez pénible, je courais derrière un truc que j'avais en tête et qui était particulier", se rappelle le chanteur. Il a écrit ses chansons alors qu'il était étudiant à Rouen et confie sa fascination pour François Truffaut, qui a inspiré les chansons Fanny Ardant ou Tes Parents.

"Avec le recul c'est un disque que j'aime toujours, j'ai une vraie tendresse pour lui, je trouve qu'il était assez courageux. Vocalement c'est très étrange parce que je ne chante plus du tout de la même manière", conclut Vincent Delerm.

Vincent Delerm dans Le Grand Studio RTL
Vincent Delerm dans Le Grand Studio RTL
Crédit : Frédéric Bukajlo / SIPA Press pour RTL

Littérature

Delphine De Vigan se souvient d'une lecture d'été qui l'a particulièrement marquée, Tropique de la violence de Nathacha Appanah, qui parle de la vie d'adolescents livrés à eux-mêmes dans les rues de Mayotte. Chaque année, l'auteure part en vacances avec des amies et chacun apporte ses lectures, dont l'ouvrage d'Appanah. "J'ai adoré ce texte, je trouve que c'est vraiment un roman magnifique. Avec ce livre-là, Nathacha Appanah est au sommet de son art". 

Elle termine le roman, chamboulée, parle du texte qui intrigue ses amis : "finalement le livre est passé de main en main". Ceux qui n'ont pas eu le temps de le lire l'ont acheté sur le retour : "J'aime bien cette idée du partage pendant les vacances, de ces textes qui font l'unanimité dans le groupe et sur lesquels on a vraiment envie de partager nos émotions."

Delphine De Vigan
Delphine De Vigan
Crédit :

Cinéma

À lire aussi

Le président d'honneur du Festival de Cannes Gilles Jacob confie son admiration pour une personnalité, sans hésitation : "Quelqu'un qui m'a énormément épaté dans la vie, c'est Gérard Depardieu. C'est quelqu'un qui vient d'une famille très modeste et qui sans avoir d'études, d'instruction, d'éducation, est arrivé à sentir les choses sans les comprendre. Il est devenu un immense acteur en quelques films." 

Il se distingue notamment avec les films Les Valseuses, Le Dernier métro, La Chèvre, Cyrano de Bergerac. "C'est vraiment un patron dans l'histoire du cinéma français", continue Gilles Jacob, "ce type-là il a une sorte de génie dans le sang qui fait que je suis baba d'admiration devant le travail, la finesse, la délicatesse."

Gilles Jacob
Gilles Jacob
Crédit :
La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/