1 min de lecture Littérature

Un casse-tête, des casse-tête(s)… le pluriel des noms composés

Muriel Gilbert s'attaque au pluriel des noms composés qui peuvent être bien compliqués à comprendre.

Un bonbon sur la langue - Un bonbon sur la langue Muriel Gilbert iTunes RSS
>
Un casse-tête, des casse-tête(s)... le pluriel des noms composés Crédit Image : Julien Knaub / SIPA / RTL | Crédit Média : Muriel Gilbert | Durée : | Date : La page de l'émission
Muriel Gilbert
Muriel Gilbert

Les noms composés, ce sont ces mots qui comportent un trait d’union, comme vide-poches, siège-auto ou vide-greniers et leur pluriel est un vrai casse-tête (encore un nom composé). Les pluriels des noms composés sont des animaux étranges. On écrit "des chauffe-biberons", mais "des sièges-autos".

Pour mettre au pluriel un nom composé, il suffit de déterminer la nature de ses éléments. Les verbes (comme "chauffe" dans "chauffe-biberon"), les adverbes et les prépositions sont toujours invariables, tandis que les adjectifs s’accordent toujours. Quant aux noms, ils s’accordent en général (des siègeS-autoS et des camionS-citerneS).

Mais "station-service" est une exception, "des stations-service". Ce sont des stations de service. La réforme de l’orthographe qui dormait dans les cartons depuis 1990 et qui a été tirée de son sommeil, on en a beaucoup parlé à la rentrée 2016-2017, s’est également penchée sur les noms composés, pour tenter de simplifier la chose. 

Pas sûr que ce soit plus simple, parce que ça ne concerne que ceux qui sont composés d’un verbe (ou d’une préposition) et d’un nom, mais c’est déjà ça. L’Académie française propose que pour ces mots-là les deux éléments restent au singulier quand le nom composé est au singulier. Et qu’au pluriel, systématiquement, seul le second élément prenne la marque du pluriel : un pèse-lettre, des pèse-lettres ; un casse-tête, des casse-têtes. 

À lire aussi
Maxime Chattam et Stéphane Bern Stéphane Bern
Maxime Chattam : le roi de l'horreur de retour avec "Un(e)secte"

Avant, "casse-tête" était invariable, et comme cette réforme est optionnelle, ce n’est qu’une proposition, et vous pouvez aussi continuer d’écrire "des casse-tête".

Pour résumer, en très gros : dans les noms composés, les verbes sont invariables, tandis que les noms et les adjectifs s’accordent au pluriel. Sauf exception, bien sûr. Si c’était trop simple, de quoi vivraient les correcteurs ?

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Littérature Mots Dictionnaire
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants