1. Accueil
  2. Culture
  3. Arts et spectacles
  4. Thomas Dutronc et Monica Bellucci dans "Laissez-vous tenter de l'été"
2 min de lecture

Thomas Dutronc et Monica Bellucci dans "Laissez-vous tenter de l'été"

Au programme, le fils de Jacques Dutronc et Françoise Hardy revient sur les coulisses de la création de son premier album, alors que Monica Bellucci avoue son admiration pour Pedro Almodóvar.

Anthony Martin
Anthony Martin
Crédit : RTL
Laissez-vous tenter du 21 août 2017
15:56
Anthony Martin

Musique

Thomas Dutronc revient sur la genèse de son premier album, Comme un manouche sans guitare, sorti le 30 octobre 2007. Le fils de Jacques Dutronc et de Françoise Hardy vend avec ce premier disque près de 500.000 albums. Il recevra la Victoire de la Musique de la Chanson de l'année en 2009 pour le titre éponyme. Il décide alors d'écrire des titres originaux musicaux, refusant au départ de les chanter : "J'étais un peu tétanisé à l'idée de faire ça avec mes parents qui sont d'excellents chanteurs", a-t-il confié au micro de RTL.

Un album dont le guitariste n'est pas peu fier : "Il y a une espèce d'étincelle de fraîcheur sur ce disque, il y a un vrai état d'esprit du début à la fin, on rentre dans une histoire qui a beaucoup d'identité sans être trop commercial."

Thomas Dutronc, invité de RTL, le 22 mai 2015
Thomas Dutronc, invité de RTL, le 22 mai 2015
Crédit : Paul Guyonnet / RTL.fr

Littérature

Le dernier roman de Victor del Árbol s'intitule La Veille de presque tout, un polar remarquable sur le bien et le mal, le pardon et la rédemption. Des thèmes qui lui sont familiers puisqu'il a été séminariste puis policier à Barcelone avant de se consacrer à l'écriture. 

Dans ce polar, un flic est appelé au chevet d'une femme grièvement blessée, il reconnaît la mère d'une fillette dont il a tué l'assassin trois ans plus tôt. L'auteur tisse une intrigue dont les fils plongent au cœur de l'histoire espagnole et des secrets de famille pour y débusquer le mal. Les monstres empruntent tous les visages y compris d'un homme de tout soupçon, Del Árbol en donne l'illustration dans son dernier roman.

Victor del Arbol sort "La veille de presque tout"
Victor del Arbol sort "La veille de presque tout"
Crédit : Facebook Victor del Arbol

Cinéma

À lire aussi

Maîtresse de cérémonie du Festival de Cannes 2017Monica Bellucci évoque un metteur en scène qu'elle a rencontré lors de l'événement de cinéma : Pedro Almodóvar, président du Jury au même moment, qui depuis 37 ans titille les cinéphiles avec ses films sexy, dérangeants, corrosifs. "Cet homme évolue dans le cinéma sur un thème qui lui est cher et qui reste le même, le thème des femmes", explique l'actrice italienne au micro de RTL. 

"Quand je regarde tous ses films jusqu'au dernier, je me dis qu'il y a une cohérence, une beauté, une envie de comprendre, une introspection sur l'âme féminine qui est quelque chose d'incroyable parce que c'est un homme qui raconte les femmes. C'est quelque chose qui me touche beaucoup", ajoute-t-elle.

Monica Bellucci, lors de la cérémonie de clôture du 70e Festival de Cannes, le 28 mai 2017
Monica Bellucci, lors de la cérémonie de clôture du 70e Festival de Cannes, le 28 mai 2017
Crédit : Valery HACHE / AFP
La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/