1. Accueil
  2. Culture
  3. Arts et spectacles
  4. Stephen King donne 6.500 dollars à des écoliers pour publier leurs livres
1 min de lecture

Stephen King donne 6.500 dollars à des écoliers pour publier leurs livres

Le célèbre auteur de "Ça" et "Shining" a donné 6.500 dollars à l'école élémentaire Farwell de Lewiston dans le cadre d'un programme scolaire. Grâce à son aide, les écoliers vont pouvoir publier deux romans.

Stephen King assiste au Gala PEN 2018, le 22 mai 2018 à New York.
Stephen King assiste au Gala PEN 2018, le 22 mai 2018 à New York.
Crédit : Dia Dipasupil / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Florise Vaubien
Florise Vaubien
Journaliste

Dans une école élémentaire Farwell de Lewiston, située dans le nord-est des États-Unis, des élèves ont écrit deux livres de fiction qui seront bientôt publiés grâce à l'aide du célèbre romancier Stephen King. L'auteur de Ça et Shining a ainsi donné 6.500 dollars à l'établissement (plus de 5.300 €), rapporte Ouest France. "C’est vraiment sympa de se dire que maintenant, tout le monde va pouvoir lire ce que l’on a écrit", s'est réjouie, Hailey LaBrecque, une des élèves au micro de la chaîne de télévision américaine WMTW

Dans le cadre d'un "programme scolaire", les élèves ont ainsi travaillé quatre ans pour imaginer des personnages et une intrigue développés sur deux romans, soit un total de 290 pages. Inspirés du livre Fletcher McKenzie and the Passage to Whole, de l'écrivain américain G. R. Savage, les écoliers racontent les aventures d'un petit garçon de l'État américain du Maine, où se trouve la ville de Lewiston. Avec quelques modifications pour coller à l'air du temps : la trame se déroule pendant la pandémie de coronavirus. Une suite a également été imaginée par les élèves. 

L'école Farwell avait lancé une collecte de dons en ligne pour financer la publication. Stephen King a alors sauté sur l'occasion pour prêter main forte aux écrivains en herbe. "Pour des enfants, c'est difficile de comprendre les leçons que nous enseignent la patience et la persévérance. Mais ils commencent à récolter les fruits de leur travail", a déclaré à CNN, Amanda Winslow, la directrice de Farwell. Stephen King, lui-même originaire du Maine, est resté silencieux sur son aide apportée à l'établissement dans ce projet et n'a pas répondu aux sollicitations des journalistes américains sur le sujet. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/