1. Accueil
  2. Culture
  3. Arts et spectacles
  4. Parlez-vous le "franglish" ?
2 min de lecture

Parlez-vous le "franglish" ?

Smoking, dressing et free-floating : Muriel Gilbert nous dit tout sur le "franglish".

Les pages d'un dictionnaire (illustration)
Les pages d'un dictionnaire (illustration)
Crédit : Karen BLEIER / AFP
Un bonbon sur la langue du 14/09/19
02:38
Parlez-vous le "franglish" ?
02:38
Muriel Gilbert
Muriel Gilbert
Animateur

Aujourd'hui, nous allons parler d’anglais. Ou plutôt de "franglish". Je suis tombée récemment sur une discussion sur Twitter, lancée par un traducteur anglophone du nom de Thomas West, qui disait en anglais : "Les gars, je viens d’apprendre un mot français nouveau : 'free-floating'". 

Vous n’avez jamais entendu parler de free-floating ? Apparemment les Américains non plus ! C'est la manière à la mode de désigner en France ces trottinettes électriques en location qu'on laisse traîner n’importe où quand on a fini de s’en servir parce qu’on n’est pas obligé de les accrocher à une base. "Free-floating", ça doit vouloir dire qu’elles "flottent en liberté", j’imagine.

On ne cesse de se plaindre de l’invasion du français par l’américain. Bien souvent, on s’envahit tout seuls, par pur snobisme et ignorance. Parce que voilà, un mot qu’apparemment les anglophones ne comprennent même pas et qui a sans doute été inventé de ce côté de l’Atlantique, avec du "ing" dedans pour faire plus chic.

En anglais, pull-ver ne désigne pas du tout un vêtement

Et il y a quantité d’autres mots comme ça. L'appli d’apprentissage des langues Babbel communiquait récemment avec humour sur la question. Par exemple, le mot "pull-over" a l’air tout ce qu’il y a d’anglais… Il l’est, si on veut, mais, en anglais, "pull over", ce n’est pas un vêtement de laine, c’est un verbe. Ça veut dire s’arrêter sur le bas-côté en voiture. Le bon terme, en anglais, c’est "jumper". 

À lire aussi

Et si on dit "un pull", tout court ? C’est juste le verbe "tirer" : to pull ! Rien à voir ! Pour rester dans l’armoire à vêtements, voyons les baskets. En anglais, des baskets, ce sont… des paniers. Si vous voulez acheter des chaussures de sport à Londres, demandez des "sneakers". 

Smoking, sweat... Des faux amis

De même, smoking, ce n’est pas un costume, c’est le verbe fumer. S’il vous faut un smoking, demandez un "tuxedo" ! Et si vous êtes plutôt du genre sportif, vous préférerez peut-être vous offrir un jogging, mais en anglais cela se dit "sweatpants". Jogging, c’est un verbe qui signifie courir. 

Et un "sweat" tout court ? Un sweat, d’abord en anglais ça se prononce "swet", et c’est l’abréviation de sweatshirt. "Sweat" tout court, c’est la sueur. Beurk ! Ah, et n’allez pas mettre toutes ces emplettes dans votre dressing : le mot signifie s’habiller… ou même vinaigrette ! 

Bref, il y a tout un tas de mots prétendument anglais que nous avons fabriqués en français, et qui ne veulent absolument rien dire pour les anglophones. Si vous voulez parler anglais, je ne peux que vous conseiller de jeter un œil à l’application Babbel. C’est super bien fait, à la fois ludique et sérieux. On peut apprendre une douzaine de langues… y compris le français pour les étrangers ! Mais si vous avez envie de parler français avec moi, je vous attends ce samedi 14 septembre au salon du livre de Saint-Chéron, dans l’Essonne, à partir de 15 heures.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/