2 min de lecture Littérature

"Les Livres ont la parole" : "Le Docteur Jivago" de Boris Pasternak

Une nouvelle fois, nous vous conseillons de vous replonger dans les classiques de la littérature pour bien vivre ce confinement sans pour autant avoir besoin de se rendre en librairie.

livre Les livres ont la parole Bernard Lehut iTunes RSS
>
"Les Livres ont la parole" : "Le Docteur Jivago" de Boris Pasternak Crédit Image : Folio | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Bernard Lehut
Bernard Lehut et Capucine Trollion

En cette période particulière, les livres sont de précieux complices pour échapper à notre réclusion forcée. C'est l'occasion de lire ou relire des classiques, peut-être oubliés au fond de nos bibliothèques. Aujourd'hui, place au Docteur Jivago du russe Boris Pasternak.

Une œuvre immortalisée par l'adaptation cinématographique de David Lean avec Omar Sharif et Julie Christie, 5 oscars et une musique signée Maurice Jarre. Le Docteur Jivago, est une grande fresque romanesque du XXe siècle, qui raconte, dans le fracas de la révolution bolchévique, les amours contrariées voire impossibles du Docteur Jivago et de Lara, la belle infirmière.

Cette célébration d'un idéal sentimental supérieur à l'idéal politique est considérée par le pouvoir soviétique de l'époque, le livre est écrit à la fin des années 50, comme une vision trop romantique, décadente, en un mot contre-révolutionnaire. Le Docteur Jivago est interdit de publication. Il paraît de l'autre côté du rideau de fer, pour la première fois en Italie en 1957, puis en France en 1958, l'année où Boris Pasternak obtient le prix Nobel de littérature. Moscou lui interdit d'aller le recevoir à Stockholm. L'écrivain, malade et brisé, meurt, deux ans plus tard.

On ignore souvent que Le Docteur Jivago est en partie autobiographique, l'inoubliable Lara est inspirée de la dernière et grande passion de Pasternak, Olga Ivinskaïa, de 20 ans sa cadette. Pour intimider l'écrivain, le pouvoir envoie Olga à deux reprises au goulag. Elle y perd l'enfant qu'elle attend de Pasternak. Le Docteur Jivago ne sera publié en URSS qu'en 1987, 27 ans après la mort de son auteur. Il est disponible en poche chez Folio.

"Le Docteur Jivago" de Boris Pasternak
"Le Docteur Jivago" de Boris Pasternak Crédit : Folio
À lire aussi
Katerine Pancol se confie sur son admiration pour Colette littérature
"Colette avait le don de transformer la vie en or", confie Katherine Pancol

Le chemin des écrivains 
continuons de nous évader de notre confinement en rejoignant, grâce à la magie de la radio, un écrivain dans un lieu qu'il aime. Une balade au bord de la mer, c'est forcément tentant en ce moment ! Katherine Pancol vous emmène sur la côte normande à Fécamp. "C'est une ville les pieds dans l'eau, au bord de la mer", démarre l'autrice. "On va voir l’attraction touristique principale de la ville, c'est la Bénédictine, du nom de cette liqueur fameuse que prenaient nos grands-parents (...) ça été l'entreprise qui a fait vivre la ville longtemps, tout se passait dans ce bâtiment qui ressemble à Buckingham Palace", poursuit Katherine Pancol.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Littérature Les livres ont la parole Livres
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants