1 min de lecture Littérature

Le pléonasme, entre maladresse et figure de style

Cette redondance dans les propos, qui correspond la plupart du temps à une erreur de langage, permet parfois de renforcer le sens d’un mot.

Muriel Gilbert Un bonbon sur la langue Muriel Gilbert
>
Le pléonasme, entre maladresse et figure de style Crédit Image : Julien Knaub / SIPA / RTL | Crédit Média : Muriel Gilbert | Durée : | Date : La page de l'émission
Muriel Gilbert
Muriel Gilbert

Dans Le Sens de la fête, dernier long-métrage d’Éric Toledano et d’Olivier Nakache, Vincent Macaigne interprète face à Jean-Pierre Bacri un ancien professeur de Lettres dépressif qui ne peut s’empêcher de corriger les fautes de français de tout le monde. Et ce personnage est particulièrement agacé par les pléonasmes.

Un pléonasme, c’est une répétition de mots qui ont le même sens. Parfois c’est maladroit, comme dans descendre en bas, monter en haut, ou bien dans "Ils sont tous unanimes". On parle aussi dans le film d’"une petite maisonnette", alors qu’une maisonnette, c’est déjà une petite maison. Ou de l’allocution "Moi, personnellement" dans laquelle l’un des deux mots suffirait, d’autant plus qu’en général cette locution est suivie de "je", comme dans "Moi, personnellement, j’aime les fraises".

Mais le pléonasme n’est pas forcément maladroit. C’est parfois une figure de style à laquelle on recourt volontairement pour renforcer le sens d’un mot. Quand on dit "cette fraise géante qui courait dans la rue, je l’ai vue, de mes yeux vue !", tout ça c’est un pléonasme, car avec quoi verrait-on ? Mais c’est surtout une façon de mettre l’emphase sur le fait que ce que j’ai vu est très surprenant. Mes yeux sont forcément les miens propres, donc quand on dit "Je l’ai vu de mes propres yeux" c’est encore un pléonasme, mais il est voulu. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Littérature Mots Orthographe
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790797738
Le pléonasme, entre maladresse et figure de style
Le pléonasme, entre maladresse et figure de style
Cette redondance dans les propos, qui correspond la plupart du temps à une erreur de langage, permet parfois de renforcer le sens d’un mot.
https://www.rtl.fr/culture/arts-spectacles/le-pleonasme-entre-maladresse-et-figure-de-style-7790797738
2017-11-04 10:46:48
https://cdn-media.rtl.fr/cache/3ax2z0dBFqFxkMH0b_QIvQ/330v220-2/online/image/2017/0904/7789953476_muriel-gilbert.jpg