2 min de lecture Littérature

Franck Thilliez : "Les lieux changent mais les souvenirs restent"

REPLAY - L'écrivain emmène ses lecteurs à Lille, où il a notamment fait ses études à l'Institut Supérieur de l'Électronique et du Numérique.

LEHUT_245x300 Chemins d'écrivains Bernard Lehut iTunes RSS
>
Chemins d'écrivains du 20 août 2017 Crédit Image : CAPMAN/SIPA | Crédit Média : Bernard Lehut | Durée : | Date : La page de l'émission
Bernard Lehut
Bernard Lehut Journaliste RTL

L'auteur de polar Franck Thilliez, créateur du couple de flics Lucie Hennebelle et Franck Sharko vit près de Lens, à Mazingarbe, mais a fait ses études dans la capitale des Flandres : il a choisi d'emmener les auditeurs de RTL à Lille, où il a suivi une formation d'ingénieur à l'Institut Supérieur de l'Électronique et du Numérique (ISEN) : "Tout a complètement changé. Il y a eu un bouleversement complet des bâtiments. Les lieux changent, mais les souvenirs restent", avoue l'écrivain.

Il a passé cinq ans dans cette école, "peut-être les plus importantes années de ma vie", confie-t-il. En se promenant dans ce lieu, l'auteur se rappelle des cours, mais aussi des camarades de sa promotion qu'il n'a jamais revus et des sorties dans Lille.

"Mes études que j'ai faites à l'ISEN me servent en permanence pour mes romans qui sont des histoires complexes, un peu tortueuses, j'essaie de garder ce contact avec la science que j'ai toujours aimé", ajoute Franck Thilliez. "Ce voyage lillois correspond à une période de ma vie très importante. Dans cette ville je n'ai traversé que des aventures fortes." 

Un service militaire à Lille

Franck Thilliez a également fait à Lille son service militaire : "On arrive devant la Grande Citadelle Vauban. C'est à l'intérieur de cette citadelle que j'ai vécu un an de ma vie à l'armée." De temps en temps, il se rappelle avoir vu sur les murs des cordes de draps, par lesquelles certains militaires s'évadaient de la citadelle.

À lire aussi
"Le Millième bras du Mékong" est le tome 26 de Blake et Mortimer. bande dessinée
Blake et Mortimer : la bande-annonce du tome 26 "Le Millième bras du Mékong"

Après la Citadelle Vauban, l'écrivain conclut son Chemin d'écrivain à l'Institut Pasteur, une étape très importante dans son parcours d'écrivain. Il travaille avec cet établissement afin de soigner la dimension scientifique de ses polars. Sa première rencontre avec ce lieu reste bien ancrée dans sa mémoire. Au cours de ce périple lillois, l'écrivain retrouve Michelle Vialette, responsable de l'unité de sécurité microbiologique : "Au début je ne l'attendais pas les bras ouverts, puis j'ai vu qu'il avait une fibre scientifique, on se comprenait puis on a pu effectivement discuter et avoir un débat intéressant." 

L'importance de l'Institut Pasteur de Lille dans son travail d'écrivain

Dans le musée de l'Institut Pasteur de Lille se trouvent notamment les souches originales de la tuberculose. "Je suis longtemps passé devant ces bâtiments sans oser y pénétrer mais ça me fascinait". Franck Thilliez est en effet attiré depuis toujours par la manière dont fonctionne le monde et l'être humain : "C'est ce qui m'a mené à raconter mes histoires aujourd'hui, cette envie de partage [...] l'intrigue policière est le média idéal pour permettre au lecteur d'aborder ces domaines qu'ils ne connaissent pas de manière pédagogique."

Le dernier polar de Franck Thilliez, Sharko, est publié au Fleuve Noir et les précédents chez Pocket. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Littérature Chemins d'écrivains Livres
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants