1 min de lecture Art

David, la fameuse statue de Michel-Ange, pourrait être censurée en Russie

Des habitants de Saint-Petersbourg se disent choqués de la nudité de la sculpture de Michel-Ange, dont le sexe pourrait être recouvert.

La statue originale de David, par Michel Ange, est exposée à Florence, en Italie
La statue originale de David, par Michel Ange, est exposée à Florence, en Italie Crédit : OLYMPIA/SIPA
Morgane Giuliani
Morgane Giuliani
Journaliste RTL

"Cachez ce pénis que je ne saurais voir." Voilà ce que plusieurs visiteurs de l'église luthérienne Sainte-Anne, à Saint-Pétersbourg, en Russie, ont dû penser face à la statue intégralement nue de David, façonnée par Michel-Ange au tout début du XVIe siècle. Tout comme l'originale, cette réplique le montre dans son plus simple appareil, et sert d'introduction à une rétrospective sur le travail de l'artiste italien, à l'extérieur de l'église.


Une habitante de Saint-Pétersbourg s'est indignée auprès de la municipalité, affirmant que la présence de la statue est "inappropriée", notamment vis-à-vis des enfants : "Comment est-ce possible de laisser une statue sans pantalon en plein centre-ville, près d'une école et d'une église ?", a-t-elle écrit à la municipalité, rapporte le quotidien espagnol El Pais. Le directeur du collège situé à proximité a quant à lui affirmé que ses élèves ont "la culture suffisante" pour ne pas être "scandalisés à la vue des organes génitaux d'une sculpture".

Des internautes ont lancé une pétition en ligne pour demander le retrait de la statue ou la dissimulation de son sexe. Si la 2e option qui a été retenue, les riverains devront choisir avec quoi cacher le pénis de David entre le 16 et le 23 août.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Art Russie Nudité
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants