2 min de lecture Littérature

D’où vient le mot "crèche" de Noël ?

Autour de la période de Noël, il n’est question que de sapins, de cadeaux et de crèche… encore un mot à l’origine surprenante, raconte Muriel Gilbert.

livre Un bonbon sur la langue Muriel Gilbert iTunes RSS
>
D'où vient le mot "crèche" de Noël ? Crédit Image : Yann COATSALIOU / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Muriel Gilbert
Muriel Gilbert

Cette semaine, en décorant ma maison pour les fêtes je me suis tout à coup demandé d’où venait le mot "crèche". Vous êtes-vous jamais posé cette question, amis des mots ? Eh bien j’ai découvert que le mot "crèche" est une métonymie, cette figure de rhétorique par laquelle on désigne quelque chose par un concept qui lui est lié. Je parlais l’autre jour de la façon dont on dit "boire un verre" alors que ce qu’on boit c’est ce qui est dedans : métonymie.

J’avais aussi consacré un Bonbon sur la langue, il y a plusieurs années, à l’origine du mot toilette. C’est une petite toile (d’où "toilette", avec ce joli suffixe en "ette" qui rapetisse tout ce qu’il touche), sur laquelle on posait son broc, sa bassine et tout ce qui servait à se faire une beauté au Moyen Age, avant l’eau courante.

Cette petite toile a fini par donner son nom (par métonymie) au meuble sur lequel on la posait, puis à la toilette qui est l’action de se laver, de "faire sa toilette", et enfin aux toilettes au pluriel qui sont les lieux d’aisances, pour parler chiquement (je croyais que cet adverbe n’existait pas, eh si, il est dans le Robert, j’adore ! "Chiquement", c’est bien, non ?)

La langue française compte plusieurs métonymies

Bon, pour revenir à nos métonymies… Il y en a une autre que j’aime bien, c’est celle qui explique comment l’on peut aller "au bureau" (le bureau désignant les locaux de l’entreprise pour laquelle vous travaillez), puis entrer dans son bureau, qui est cette fois la pièce où vous travaillez, pièce dans laquelle trône cette table de travail que l’on appelle, elle aussi, un bureau ! Bizarre, n’est-ce pas, un seul mot pour désigner tout cela ? Sans compter la toute dernière acception du terme, ultime poupée russe de l’histoire : sur votre bureau meuble se trouve un ordinateur, dont la surface de travail, où se placent les icônes et les dossiers… c’est encore le bureau ! En résumé, au bureau, je travaille dans mon bureau, sur mon bureau et à l’aide du bureau de mon PC.

À lire aussi
famille royale
VIDÉO - Coronavirus : Elizabeth II multiplie les hommages dans son discours de Noël

Le plus étonnant, c’est que tout cela vient d’un morceau de tissu, un peu comme la toilette de tout à l’heure : cette fois il s’agit de la toile de bure, qu’on appelait aussi "bureau", une grosse étoffe de laine brune dont on faisait entre autres la robe des moines, et qui servait aussi, nous apprend le Dictionnaire historique de la langue française, à recouvrir la table sur laquelle on faisait les comptes, ou autour de laquelle on délibérait (tout sauf la table à manger quoi).

Et pour revenir à la crèche de Noël, là aussi, il s’agit d’une métonymie : le mot crèche désigne à l’origine la mangeoire des animaux, figurez-vous, et, par métonymie, comme ce qui est arrivé à "bureau", crèche, dans certaines régions, s’est mis à désigner "tout bâtiment abritant les animaux de la ferme", en somme, un synonyme d’étable… bref, l’endroit idéal pour qui ambitionne de voir le jour entre un bœuf et un âne. Bonnes fêtes, amis des mots, et bonne crèche !

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Littérature Mots Catholiques
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants