2 min de lecture Culture

Culture : "On a besoin de considération", dit Jean-Michel Ribes

INVITÉ RTL - Roselyne Bachelot va recevoir les représentants du monde de la culture à partir de ce mercredi. Jean-Michel Ribes, directeur du théâtre du Rond-Point à Paris, sera lui reçu mercredi prochain par la nouvelle ministre de la Culture.

Yves Calvi_ 3 Minutes pour Comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Culture : "On a besoin de considération", dit Jean-Michel Ribes Crédit Image : Bertrand GUAY / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Jérôme Florin
Jérôme Florin édité par Marie Gingault

Pas de festivals cet été, pas ou très peu de concerts : la culture a souffert et souffre encore beaucoup de l'épidémie de coronavirusLe milieu s'est senti parfois oublié, voir délaissé des préoccupations du gouvernement. Roselyne Bachelot reçoit, à partir d'aujourd'hui, les acteurs du monde culturel, impactés par la crise sanitaire. Jean-Michel Ribes, directeur du théâtre du Rond-Point à Paris, sera lui reçu mercredi prochain par la nouvelle ministre de la Culture. 

La priorité, pour Jean-Michel Ribes, c'est de la considération de la part du gouvernement. "Considérer une fois pour toute, ou pas, que la culture et quelque chose de très important dans ce pays, que c'est un rayonnement, que c'est vivant. Tout est culturel on pourrait dire, comme tout est politique, ou pas", a déclaré le directeur du théâtre du Rond-Point au micro de RTL qui a tenu à rappeler qu'"un pays sans culture coûte plus cher qu'un pays avec culture".

Jean-Michel Ribes demande à ce que le gouvernement se rende compte à quel point la culture est "une grande cause", et fait appel à leur soutien. Selon lui, ce soutient passe par "une politique globale pour la culture". "On a besoin d'être considéré", avertit le directeur de théâtre. Et cette considération va au-delà des 5 milliards d'euros versés par la gouvernement pour la culture. "C'est aussi dans la manière d'en parler", a précisé Jean-Michel Ribes en ajoutant que "ni le Président de la République, ni le Premier ministre, au début, n'ont prononcé le mot 'culture' dans aucun des grands discours".

Les touristes ne viennent pas voir comment on fabrique des radiateurs

Jean-Michel Ribes, directeur du théâtre du Rond-Point à Paris
Partager la citation

Selon le directeur du Rond-Point, il faut remettre la culture à la place où elle devrait être dans la vision des gens, "que les gens ne se disent pas 'oh oui bah la culture c'est la danseuse de la République, on a qu'à lui couper un peu le jupon et ça nous fera de l'argent ailleurs".

À lire aussi
Marc Lambron dans "Les Grosses Têtes" Culture
VIDÉO - Les Grosses Têtes : Marc Lambron rencontre Yoann Riou

Jean-Michel Ribes insiste sur l'importance de la culture pour la France et aimerait que celle-ci soit mise en valeur : "Les millions de touristes, qui viennent chaque année en France, on est le pays le plus visité, ils viennent quand même pas pour voir comment on fabrique des radiateurs, donc c'est important de remettre la culture, dans les discours, à une place importante et de l'estimer".

Ne pouvant actuellement accueillir que 70% de ses visiteurs, l'idéal, selon Jean-Michel Ribes, serait de passer la barre des 80%. Le théâtre du Rond-Point fera sa rentrée le 4 septembre et du 8 jusqu'au 27 septembre se tiendra "le Rond-Point dans le jardin", qui accueille gratuitement les visiteurs de 18h30 à 19h30 du mardi au dimanche.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Culture Théâtre Roselyne Bachelot
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants