1. Accueil
  2. Culture
  3. Arts et spectacles
  4. Coronavirus : comment vont s'organiser les premiers concerts test ?
1 min de lecture

Coronavirus : comment vont s'organiser les premiers concerts test ?

La ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, a annoncé que plusieurs évènements à Marseille et Paris étaient en préparation.

Un public lors d'un concert (Image d'illustration).
Un public lors d'un concert (Image d'illustration).
Crédit : Pexels / Pixabay
Coronavirus : comment vont s'organiser les premiers concerts test ?
01:42
Virginie Garin - édité par Victor Goury-Laffont

Le gouvernement veut préparer la réouverture des lieux qui accueillent du public, à commencer par les salles de concerts.  Alors que le secteur culturel a fortement souffert de la crise sanitaire, on ne sait toujours pas à quelle date il sera de nouveau possible de se rendre à un concert. La ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, souhaite désormais expérimenter pour envisager un retour des concerts malgré la crise sanitaire.

Interrogée par LCI ce lundi 15 février, la ministre a décrit le protocole qui pourrait être appliqué lors de ces deux concerts à Marseille, avec à l'affiche le groupe de rap IAM. Il est envisagé de tester tous les spectateurs juste avant, et de laisser rentrer quand même les positifs. L'objectif : savoir si une salle de concert peut être un lieu de contamination, le tout sous surveillance médicale.

Les participants seraient suivis, et le public choisi parmi des jeunes sans maladie grave, et donc, a priori, sans facteurs de risques. Au ministère de la Culture, l'idée séduit, d'autant que le projet serait sous l'égide de l'Inserm, l'Institut de recherche médicale. L'idée serait similaire à celle d'un test de médicaments, où des volontaires sont appelés à participer.

Le ministère de la Santé pas convaincu

Il existe d'autres projets de concerts tests, dont un à Paris qui, au contraire, prévoit de tester le public mais demander aux positifs de rester chez eux, comme ce qui a été fait en Espagne. Le protocole de Marseille risque de faire bondir certains médecins, puisque, quelque part, les spectateurs deviennent des cobayes.

À lire aussi

Dans l'entourage de Roselyne Bachelot on indique que ce sera au ministère de la Santé de donner le feu vert. Mais du côté du ministère de la Santé, on confirme auprès de RTL que laisser rentrer des personnes positives n'est pas du tout à l'ordre du jour.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/