2 min de lecture Bande dessinée

"Cassandra Darke" de Posy Simmonds est la BD RTL du mois d'avril 2019

Après les magnifiques albums "Tamara Drew" et "Gemma Bovary", tous les deux adaptés au cinéma respectivement par Stephen Frears et Anne Fontaine, l'auteure Posy Simmonds se remet aux bulles.

Laissez-vous tenter Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
"Cassandra Darke" de Posy Simmonds est la BD RTL du mois d'avril 2019 Crédit Image : Denoël Graphic | Crédit Média : Monique Younès | Durée : | Date : La page de l'émission
Monique Younès
Monique Younès et Cécile Antoine-Meyzonnade

Contrairement à ses anciennes héroïnes, Tamara Drewe et Gemma Bovery, Posy Simmonds a choisi cette fois un personnage vieux, moche, méchant et aigri. Cassandra Darke, publié aux éditions Denoël Graphic, dresse le portrait d'une femme, toujours, habillée d'un grand manteau et d'une chapka qui la protège du monde comme une armure. Cette bande dessinée a été élue BD RTL du mois d'avril 2019.

Cassandra dirige une galerie d'art moderne à Londres. Elle y vend des peintures et des sculptures d'artistes des années 50. Détail important : c'est la reine de la fraude. Elle a vendu quatre copies non autorisées de sculptures de Kenneth MacMullen pour 400.000 livres. En plus de devenir l'opprobre du milieu de l'Art, Cassandra a été condamnée à deux ans de prison avec sursis et 200 heures de travaux d'intérêt général. 

L'auteure, Posy Simmonds, est toutefois indulgente avec son personnage. "Elle a une sorte de moralité, elle vend des faux à ceux qu'elle n'aime pas", explique l'écrivaine au micro de RTL avant d'ajouter : "Elle a tort, mais à sa façon, c'est sa moralité"

La couverture de "Cassandra Darke" de Posy Simmonds
La couverture de "Cassandra Darke" de Posy Simmonds Crédit : Denoël Graphic

Charles Dickens, l'inspiration

Cassandra n’avait pas l’impression de commettre un délit, encore moins un crime en éditant des faux. Elle donnait à ses clients ce qu'ils voulaient acheter. Posy Simmonds s'est inspirée pour ce personnage de Scrooge, le héros de Charles Dickens dans Le chant de Noël. Comme lui, Cassandra est misanthrope, avare et égoïste, mais elle est riche. Rien que sa maison à Chelsea vaut 8 millions de livres.

À lire aussi
Couverture de la BD "Senso" d'Albert bande dessinée
"Senso" d'Alfred est la BD RTL du mois d'octobre 2019

Dans un soudain et inattendu élan de générosité, Cassandra accepte d'héberger dans le sous-sol de sa maison, Nicki, la fille de son ex-mari. Nicki a une vingtaine d'années. Elle est un peu paumée. Elle fait des performances dans les musées et les poste sur Instagram. Ce sont des œuvres militantes, elle lutte contre le viol et l'abus que subissent les femmes. De son propre aveu, ça lui donne bonne conscience et ça lui fait de la pub, mais ça ne la fait pas vivre. 

Planche 3 de "Cassandra Darke"
Planche 3 de "Cassandra Darke" Crédit : Denoël Graphic

Chez Nicki, la fracture est plus sentimentale que sociale. Elle n'arrive pas à trouver un prince charmant, et quand elle en trouve un, il devient très vite un problème. Avec ce nouveau personnage, ce roman graphique d’un genre très particulier vire au thriller. Ce qui est passionnant dans cet album, et très réussi, c’est la manière dont Posy Simmonds place  Cassandra Darke au-delà du bien et du mal. 

Cette femme aigrie va s'humaniser au fur et à mesure de l'avancement de l'histoire. Elle pense à sa vieillesse qui la ravage. Cassandra Darke marque une rupture dans la carrière de Posy Simmonds qui continue à travailler comme une cinéaste, première scénariste de ses histoires.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Bande dessinée Bd Littérature
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants