2 min de lecture Littérature

"Attention" ou "intention" : gare à la confusion

Muriel Gilbert revient sur une confusion fréquente entre deux mots qui se ressemblent : "attention" et "intention".

Muriel Gilbert Un bonbon sur la langue Muriel Gilbert
>
"Attention" ou "intention" : gare à la confusion Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Muriel Gilbert
Muriel Gilbert

Une de nos auditrices, Fabienne Jiquel, m’écrit : "Je suis enseignante et, en cette fin d’année, j'ai eu de nombreux mots de remerciements à écrire." Quelle chance, elle reçoit sans doute quantité de cadeaux de ses élèves ! "J'aime utiliser la tournure 'Je vous remercie de votre délicate attention... ", continue-t-elle. Le hic, c’est que l’une de ses collègues "a semé le doute" en elle : "Ne faut-il pas dire 'intention' à la place d’'attention' ?"

J’ai répondu : "Merci Fabienne pour cette question qui va me donner la matière d'une prochaine chronique !" Et puis : "C’est vous qui avez raison, 'une délicate attention', c’est une formule figée." Mais il est vrai que les mots "attention" et "intention" sont proches. On dit que ce sont des "paronymes", des mots de sens différent mais de forme voisine, selon la définition de Larousse.fr, comme conjecture/conjoncture et sabler/sabrer le champagne, dont nous avons parlé la semaine dernière.

En outre, "attention" et "intention" peuvent être quasiment synonymes. Bref, il est bien excusable de les confondre. Fabienne pourrait dire : "Les élèves ont préparé un cadeau à mon intention, c’est une délicate attention !"

À lire aussi
Brianne Howey, une des vampires de "The Passage" séries
"The Passage" : virus, vampire et apocalypse... Que vaut cette nouvelle série ?

"À l’attention de" ou "à l’intention de" ?

On me demande aussi fréquemment si l’on doit envoyer un courrier "à l’attention" ou "à l’intention de quelqu’un". Encore une fois, il est bien naturel de se poser la question, parce que les deux formules seraient tout à fait logiques.

Voici ce que nous dit l’Académie française sur le sujet, dans l’intéressante rubrique "Questions de langue" de son site Internet : "La formule par laquelle (…) on indique le destinataire d’une lettre (…) est à l’attention de, pour marquer que l’on attire l’attention du destinataire, que l’on soumet cette lettre à son attention. La locution à l’intention de (quelqu’un) signifie : pour lui, dans le dessein que cela lui soit agréable, profitable, bénéfique : Il a acheté ce livre à leur intention, pour le leur offrir. On compose un poème à l’intention d’un ami."

Bref, pour les courriers, c’est "à l’attention de"… Ah, et un détail : Fabienne sera peut-être surprise de n’avoir pas reçu la réponse que j’ai faite à son intention. C’est qu’elle m’est revenue avec la mention : adresse inexacte. Elle a dû faire une faute de frappe en indiquant son adresse courriel. Bref, attention aux fautes d’inattention !

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Littérature Mots
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7796071458
"Attention" ou "intention" : gare à la confusion
"Attention" ou "intention" : gare à la confusion
Muriel Gilbert revient sur une confusion fréquente entre deux mots qui se ressemblent : "attention" et "intention".
https://www.rtl.fr/culture/arts-spectacles/attention-ou-intention-gare-a-la-confusion-7796071458
2018-12-29 09:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/_EK-NsI0hSFRTl162R7Zlg/330v220-2/online/image/2018/0320/7792701024_un-dictionnaire-annote-illustration.jpg