1 min de lecture Propulsé

Une planète similaire à la Terre découverte autour d'un jumeau du Soleil

VU DANS LA PRESSE - La planète nommée KOI-456.04 se trouve dans la zone habitable de son étoile.

Vénus est passée devant le Soleil, le 5 juin 2012.
Vénus est passée devant le Soleil, le 5 juin 2012. Crédit : NASA/SDO, AIA
Jérémy Billault

À quelque 3.140 années lumières de notre planète se trouve une exoplanète, comme il en existe des milliers. Une exoplanète est une planète orbitant autour d'une étoile autre que le Soleil, autrement dit une planète extérieure à notre système solaire. 

Cette exoplanète, qui fait l'objet d'une publication récente dans la revue Astronomy & Astrophysics, orbite autour d'une étoile appelée Kepler-160, connue pour être semblable au Soleil

Deux planètes avaient déjà été observées dans le système de Kepler-160, comme l'explique Futura Sciences. Il s'agit de Kepler-160 b, une super-Terre d'un diamètre 1,7 fois plus grand que la Terre et Kepler-160 c, plutôt semblable à Neptune. 

Les scientifiques annoncent aujourd'hui la découverte de Kepler-160 c, une troisième planète extrêmement chaude, comme les deux premières, mais aussi d'une potentielle planète nommée KOI-456.04 dont les caractéristiques se rapprochent de celles de la Terre. 

À lire aussi
La Chine veut envoyer des hommes sur la Lune. Propulsé
Espace : la Chine tente son premier vol aller-retour vers la Lune

Si son diamètre est 1,9 fois plus grand que celui de notre planète bleue, cette planète fait le tour de Kepler-160 en 378 jours, ce qui, selon Futura-Sciences, la situe dans la zone habitable de son étoile. Cela signifie que la pression atmosphérique est suffisante pour que l'eau soit maintenue à l'état liquide sur sa surface.

KOI-456.04 est encore au stade de candidate, elle n'est pas encore confirmée comme étant une planète. Mais si cela se confirmait, elle ferait partie de la liste peu fournie des planètes de taille proche de la Terre se trouvant dans la zone habitable de leur étoile.

L'existence de cette quatrième planète reste à confirmer, selon Futura Sciences, par des observations supplémentaires de la part des plus puissants télescopes terrestres ou de la mission de l'Agence spatiale européenne Plato, qui sera lancée en 2026.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Propulsé Espace Sciences
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants