1. Accueil
  2. Actu
  3. Sciences et Tech
  4. Toyota travaille sur les détecteurs de crises cardiaques au volant
1 min de lecture

Toyota travaille sur les détecteurs de crises cardiaques au volant

REPLAY - Des équipes de chercheurs de Toyota sont en train de mettre au point un programme destiné à surveiller l'activité cardiaque du conducteur.

Le logo du constructeur japonais Toyota, le 11 février 2014 à Sydney
Le logo du constructeur japonais Toyota, le 11 février 2014 à Sydney
Crédit : AFP / SAEED KHAN
Toyota travaille sur les détecteurs de crises cardiaques au volant
02:00
Christophe Bourroux
Christophe Bourroux
Journaliste

Après le bracelet connecté qui mesure votre rythme cardiaque, voici la voiture qui prends votre pouls. Toyota est en train de plancher sérieusement sur le sujet via des chercheurs de l'université américaine du Michigan. L'idée est de surveiller au plus près l'état de santé du conducteur. Pour cela, le constructeur japonais utilise des capteurs capables de détecter, voire de prédire, une éventuelle crise cardiaque.

Ce sont des capteurs ultras-sensibles mais précis, pour ne pas déclencher une fausse alerte. Ils sont installés dans le volant, les sièges et la ceinture. Une fois le problème détecté, la voiture prendrait les commandes, pourrait se garer et alerter les secours automatiquement. À terme, avec l'arrivée de la voiture autonome, on peut même imaginer que votre voiture vous amène directement à l'hôpital.

Des drones pour sauver des vies

Des drones pourraient aussi nous sauver la vie en cas de crise cardiaque, pour acheminer en urgence des défibrillateurs. Cette ambulance 2.0, dix fois moins chère que le véhicule traditionnel, vient d'être testé en Belgique et en Suède. Les résultats sont encourageants. Après une alerte envoyée via SMS, le défibrillateur peut, en effet, arriver rapidement sur le lieu du malaise, sous le contrôle d’un pilote. Grâce à une caméra, il peut ainsi guider les témoins de l'incident. La victime peut alors recevoir les premiers soins.

Des minutes précieuses en cas de crise cardiaque. Une expérience suédoise a récemment déterminé qu'en milieu urbain, les drones arrivaient avant les secours traditionnels dans 32% des cas. Le chiffre a même atteint 93% en milieu rural.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/