1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Rachat de Twitter : Elon Musk fait une nouvelle proposition pour racheter le réseau social
2 min de lecture

Rachat de Twitter : Elon Musk fait une nouvelle proposition pour racheter le réseau social

Alors que Twitter et Elon Musk se dirigeaient vers un procès, le milliardaire a finalement proposé une nouvelle offre pour acquérir le réseau social, mardi 4 octobre.

Elon Musk
Elon Musk
Crédit : AFP
AFP & Julien Doucet

Le rachat de Twitter par Elon Musk pourrait finalement avoir lieu. Alors que les négociations semblaient avoir pris fin avec la bataille judiciaire qui s’était enclenchée entre le milliardaire et et le conseil d’administration du réseau social, le patron de Tesla a finalement fait une nouvelle offre pour le rachat de Twitter. Les avocats de l’entrepreneur ont fait savoir qu’Elon Musk souhaite "conclure la transaction envisagée par l'accord de rachat du 25 avril 2022". Le patron de Tesla veut également que les poursuites judiciaires devant le tribunal du Delaware soient abandonnées.

Après avoir formulé une offre pour 54,20 dollars l'action, valorisant donc Twitter à environ 44 milliards de dollars, le milliardaire avait changé d’avis au mois de juillet alors que le conseil d’administration du réseau social avait accepté cette somme. Il avait justifié son retour en arrière en affirmant que la proportion de spams et de faux comptes sur la plateforme était largement supérieure à 5 %, le chiffre avancé par l'entreprise. À la suite de ce revirement d’Elon Musk, Twitter avait lancé des poursuites judiciaires contre lui. 

Le procès initialement prévu entre le 17 et le 21 octobre pourrait donc ne pas avoir lieu si cette nouvelle offre est acceptée. Adam Badawi, professeur en droit des affaires à l'université de Berkeley, explique : " Selon certaines spéculations, Musk aurait pu avoir à payer des intérêts substantiels s'il avait fait appel, et donc devoir débourser bien plus que les 54,20 dollars par action." Selon Dan Ives, analyste, l’idée qu’Elon Musk devienne propriétaire de Twitter va à nouveau soulever "une tempête d’inquiétudes et de questions de la part des utilisateurs et des politiques". De son coté Angelo Carusone, président de l'ONG Media Matters for America a réagi en déclarant : " La plateforme va devenir un moteur de radicalisation s'il applique, ne serait-ce qu'une fraction de ce qu'il a promis".

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire