1 min de lecture Jeux vidéo

Nintendo nomme Tatsumi Kimishima à sa tête, deux mois après le décès de Satoru Iwata

Le pionnier japonais des jeux vidéo, Nintendo, a annoncé la nomination d'un nouveau PDG. Un homme de la maison.

Des clients japonais dans une boutique célébrant l'un des plus fameux personnage de l'univers Nintendo : Pikachu
Des clients japonais dans une boutique célébrant l'un des plus fameux personnage de l'univers Nintendo : Pikachu Crédit : YOSHIKAZU TSUNO / AFP
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud
et AFP

Nintendo, l'entreprise nippone à l'origine de Mario, Link, Zelda, Pikachu et les autres, a annoncé lundi 14 septembre 2015 la nomination d'un nouveau PDG, Tatsumi Kimishima pour remplacer Satoru Iwata, décédé le 11 juillet. Tatsumi Kimishima, actuellement administrateur et responsable de plusieurs divisions dont les ressources humaines, prendra ses nouvelles fonctions le 16 septembre, a précisé l'entreprise de Kyoto dans un bref communiqué. Il devient le 5ème président de cette maison du jeu vidéo.

"Nous aimerions renforcer la structure de la direction du groupe après la disparition de Satoru Iwata le 11 juillet, à l'occasion d'une vaste réorganisation", a expliqué le groupe. Satoru Iwata s'était éteint à l'âge de 55 ans, victime d'un cancer. Celui qui était considéré comme un développeur de génie avait rejoint Nintendo en 2000 et dirigeait la firme depuis 2002, une ascension fulgurante exceptionnelle dans une entreprise nippone. 

Il avait donné un nouvel élan à la maison centenaire avec des consoles aussi emblématiques que les gammes DS (consoles portables) et Wii (modèles de salon). En attendant la désignation d'un successeur, deux personnes représentaient la direction du groupe : Shigeru Miyamoto, le célèbre créateur de jeux et personnages, dont Mario qui vient de fêter ses 30 ans, et Genyo Takeda, un des  actuels dirigeants de Nintendo.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jeux vidéo Économie Japon
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants