1 min de lecture Elon Musk

Neuralink : pourquoi PETA dénonce l'implant cérébral d'Elon Musk

Le fondateur de SpaceX et Tesla a révélé les premiers résultats de sa puce électronique qu'il a implantée dans le cerveau de trois cochons. Ces expériences ont suscité l'indignations des défenseurs des animaux.

Elon Musk
Elon Musk Crédit : Brendan Smialowski / AFP
Nicolas Barreiro

Elon Musk et sa start-up Neuralink se sont lancés dans la conquête du cerveau humain. Ils ont exposé leurs premiers résultats dans la nuit de vendredi à samedi 29 août. Un projet de grande envergure qui suscite le scepticisme d'une partie de la communauté scientifique mais aussi l'indignations des défenseurs des animaux.

Lors de cette conférence, Elon Musk a montré les expériences qu'il a menées sur des animaux. Il a implanté des puces électroniques sur trois truies. La People for the Ethical Treatment of Animals (PETA) désapprouve ces essais.

L'association, qui mène un combat contre les expériences sur les animaux de laboratoire, condamne Neuralink dans un communiqué. La PETA accuse Elon Musk d'"exploiter des porcs intelligents et sensibles, qui ne se sont pas portés volontaires pour la chirurgie".

Elle met même au défi le créateur de Tesla ou encore Space X de "se comporter comme un véritable pionnier et de s'implanter une puce Neuralink dans son propre cerveau".

À lire aussi
Au sein de Wall Street, la Bourse américaine (Illustration) Bourse
Coronavirus : "Pour la Bourse, l'épidémie est terminée", dit François Lenglet


La PETA conclue son communiqué en rappelant que les cochons sont des êtres vivants et sensibles comme les humains. "Les cochons sont capables de rêver, de reconnaître leur nom, de mémoriser des routes complexes et de mener un vie sociale complexe".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Elon Musk Animaux Laboratoire
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants