1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. La marche républicaine vue des réseaux sociaux
1 min de lecture

La marche républicaine vue des réseaux sociaux

REPLAY - On a assisté à une avalanche de réactions en marge des défilés pour la liberté et contre le terrorisme organisés dimanche 11 janvier dans toute la France.

La place de la République noire de monde à Paris, pour la marche républicaine
La place de la République noire de monde à Paris, pour la marche républicaine
Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
La marche républicaine vue des réseaux sociaux
01:24

Durant tout le week-end, les mots clés : "Marche Républicaine", "Unité nationale" et "résistance" se sont hissés parmi les hashtags les plus utilisés. Dimanche 11 janvier, lors du rassemblement dans la capitale, on dénombrait plus de 65.000 tweets par heure.

"Enfin une vraie manif pour tous", écrit un certain Nawak. "Paris tu es belle, tu me fous des frissons", s'exclame Amandine.

"Et si on gardait cet esprit 365 jours par an", souligne Anaïs, tandis que Carlito ironise : "Nous étions si nombreux que la police n'a pas réussi à nous compter". 

Des photos à foison

Outre les messages, les photos ont également envahies le réseau social. On découvre, par exemple, Jérôme, un postier de 33 ans habillé comme le personnage du la BD Où est Charlie ?, ou encore un petit garçon qui porte une pancarte sur son dos avec cette phrase : "J'ai 4 ans et je veux un monde sans méchants".

À lire aussi

Énorme mobilisation également des internautes pour sauver le journal satirique. Un appel aux dons a été lancé sur une plateforme baptisée Leetchi. La cagnotte "Soutenez Charlie" totalise déjà plusieurs centaines de milliers d'euros. Un montant qui progresse quasiment à vu d’œil.

Les fonds récoltés jusqu'au 19 janvier prochain seront reversés pour assurer la pérennité du journal.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/