1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. L'iPhone pourrait exploiter le Li-Fi pour surfer dix fois plus vite qu'en Wi-fi
2 min de lecture

L'iPhone pourrait exploiter le Li-Fi pour surfer dix fois plus vite qu'en Wi-fi

ÉCLAIRAGE - Selon "Apple Insider", Apple pourrait rendre l'iPhone compatible avec le Li-Fi, une technologie qui utilise la lumière pour faire transiter les données et présente de nombreux avantages.

L'iPhone 6 plus
L'iPhone 6 plus
Crédit : AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue

Il a suffi d'une mention exhumée d'une suite de codes indigeste pour que la presse spécialisée s'emballe. Selon le site spécialisé Apple Insider, Apple pourrait intégrer la technologie Li-Fi, beaucoup plus véloce que l'actuel Wi-Fi, à ses futurs smartphones. L'hypothèse du site américain se fonde sur la découverte effectuée par Chase Fromm, un internaute bien connu de la scène du jailbreak - qui consiste à libérer une interface des limites imposées par un système d'exploitation. Le développeur a constaté la présence de l'inscription "LiFi Capability" dans le code de la version 9.1 d'iOS, le logiciel des mobiles Apple. Après vérification, Apple Insider a confirmé l'information et précisé que la marque à la pomme avait aussi déposé un brevet portant sur cette technologie.

Allumer la lumière pour surfer sur le web

En gestation depuis le milieu des années 2000, le Li-Fi, abréviation de "Light Fidelity", est présenté depuis plusieurs années comme une alternative aux réseaux Wi-Fi. Quand le Wi-Fi utilise des ondes radio, cette technologie de communication sans fil utilise la lumière visible du spectre électromagnétique des ampoules à diodes électroluminescentes (LED) pour envoyer et recevoir des données. D'après un dirigeant de Lucibel, une start-up française qui développe cette technologie, la limite rhétorique du débit est de 1 gigabit par secondes, soit dix fois la capacité du Wi-Fi. En laboratoire, des chercheurs de l'Université d'Oxford sont parvenus à atteindre un débit de 224 Gigabits par seconde.

La bande Li-Fi présente l'avantage d'être 10.000 fois plus large que son équivalent Wi-Fi et autorise ainsi davantage de connexions simultanées. À terme, le Li-Fi devrait logiquement trouver des applications dans les gares, aéroports, cybercafés, restaurants, hôtels, entreprises et tous les lieux qui utilisent des hotspots. Il permet d'éviter les interférences avec d'autres signaux électriques, une donnée importante dans les milieux hospitaliers, et est moins sujet au piratage car le flux d'informations ne circule que dans le cône de la lumière et reste confiné dans un espace donné. Un aspect qui intéresse déjà les centrales nucléaires et les sites industriels, rapporte Rue89.

L'heure n'est pas encore à la démocratisation

Le Li-Fi est aussi économique et écologique car il n'augmente pas la consommation énergétique du bâtiment qui en est équipé. Mais il implique de demeurer dans le champ de la lumière et de la laisser allumée en permanence pour ne pas perdre son signal, explique Sciences et Avenir. Doublée d'un manque d'équipements compatibles (notamment les ampoules LED) sur le marché, cette contrainte majeure freine sa démocratisation. Il est donc bien trop tôt pour affirmer que le Li-Fi sera intégré à l'iPhone 7 ou aux prochains iPhone. Mais il semble néanmoins qu'Apple étudie de très près les possibilités offertes par cette nouvelle forme de communication sans fil.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/