1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Pourquoi l'intelligence artificielle de Google s'attaque à "StarCraft II"
2 min de lecture

Pourquoi l'intelligence artificielle de Google s'attaque à "StarCraft II"

Après le jeu de go, la filiale de Google veut faire triompher son intelligence artificielle du jeu de stratégie en temps réel de référence.

StarCraft, terrain de jeu d'une nouvelle intelligence artificielle ?
StarCraft, terrain de jeu d'une nouvelle intelligence artificielle ?
Crédit : Capture d'écran Youtube / ESL
Benjamin Pierret & Benjamin Hue

Créer un robot capable de défier un être humain à un jeu de stratégie en temps réel. C'est le défi que s'est lancé DeepMind, l'entreprise de Google spécialisée dans l'intelligence artificielle. Associée à Blizzard Entertainment, la société développeuse et éditrice de jeux vidéos, DeepMind s'est donné pour mission de mettre au point une IA capable de vaincre un humain dans le cadre du jeu StarCraft II, considéré comme le meilleur jeu de stratégie en temps réel de l'histoire. 

Suite de la première version du jeu sortie dans les années 1990, StarCraft II est un jeu de stratégie complexe qui met aux prises des armées composées par des centaines d'unités à gérer en temps réel. Les compétences nécessaires à la progression dans le jeu - l'adaptation, la mémoire et la réactivité notamment - intéressent les chercheurs en intelligence artificielle qui espèrent les transposer dans le monde réel.

D'après Oriol Vinyals, chercheur pour DeepMind, "StarCraft est un environnement de test intéressant pour la recherche sur l'intelligence artificielle, car cela donne un pont intéressant vers les difficultés du monde réel. Les capacités requises pour qu'une intelligence puisse voyager dans l'univers de StarCraft pourraient, à long terme, s'appliquer à la vraie vie.

Un défi plus ambitieux que le jeu de go

Ce nouveau défi s'annonce d'ores et déjà plus ambitieux que le jeu de go, où l'intelligence artificielle de Google AlphaGo a réussi l'exploit de vaincre un champion sud coréen en mars dernier. Contrairement au go, l'IA de DeepMind n'aura pas accès à toutes les données du jeu. Dans StarCraft, les joueurs ne voient pas ce que font leurs adversaires. Ils doivent avancer à tâtons, mener des missions de reconnaissance et garder les informations récoltées en tête pour gérer leurs unités, leurs ressources et élaborer leurs stratégies.

À lire aussi

Le partenariat annoncé lors du BlizzCon 2016 vise à créer une plateforme ouverte à tous les chercheurs en intelligence artificielle qui pourront travailler sur une interface graphique simplifiée et bénéficieront des données tirées des parties de StarCraft II fournies par Blizzards. L'éditeur de StarCraft pourra pour sa part bénéficier des avancées des chercheurs pour rendre le jeu plus intéressant en intégrant des personnages aux capacités d'intelligence artificielle améliorées.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/