1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Google a-t-il été infiltré par une secte aux États-Unis ?
2 min de lecture

Google a-t-il été infiltré par une secte aux États-Unis ?

Une communauté religieuse américaine connue pour ses dérives aurait placé plusieurs de ses membres à des postes importants d'une division de l'entreprise américaine. Un ancien employé a dénoncé la situation dans une plainte.

Google à New York
Google à New York
Crédit : Bryan R. Smith / AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue

Google doit composer avec une affaire pour le moins embarrassante pour sa culture d'entreprise depuis quelques jours. Un employé de la célèbre entreprise américaine affirme qu'une de ses divisions est gangrénée par une secte religieuse connue sous le nom de "La communauté des amis". Dans une plainte déposée devant un tribunal californien, Kevin Floyd, ancien producteur au sein de la plateforme Google Developer Video, affirme avoir été licencié de la cellule en février 2021 après avoir fait la découverte de ce groupe et dénoncé l'influence qu'elle exerce au sein de l'entreprise. Il réclame 50.000 dollars de dommages-intérêts pour licenciement abusif.

Le témoignage de Kevin Floyd, publié sur Médium, a été corroboré par pas moins de huit collaborateurs du groupe et a fait l'objet d'une enquête du New York Times. Selon lui, 12 des 25 employés de la division font partie des adeptes de la secte, à commencer par son directeur, Peter Lubbers, qui aurait profité de sa position pour embaucher d'autres sympathisants de la communauté en tant que sous-traitants de cette division chargée de produire des vidéos mettant en avant les technologies développées par Google. La confrérie aurait aussi fait engager plusieurs contractuels dans le cadre d'événements organisés par Google. L'entreprise américaine aurait acheté régulièrement du vin à une cave dirigée par un membre de la secte pour des montants s'élevant à plusieurs centaines de milliers de dollars par an.

Fondée dans les années 1970 par un ancien instituteur, "La communauté des amis" revendique un peu plus de 1.500 membres à travers le monde, dont plus d'un tiers résident dans un vaste complexe situé au nord de la Californie. Cette secte promet à ses membres un état de conscience spirituelle plus élevé. En retour, ces derniers doivent lui verser environ 10% de leurs revenus chaque mois. La réputation du culte est pour le moins controversée, avec plusieurs accusations de trafics d'êtres humains et des plaintes pour abus sexuels contre des membres mineurs de l'organisation visant son fondateur, Robert Earl Burton, relève le New York Times. 

Interrogé par le quotidien américain, Google assure ne pas avoir eu connaissance de cette situation : "Il est contraire à la loi de demander l'appartenance religieuse de ceux qui travaillent pour nous ou pour nos fournisseurs, mais nous allons bien sûr examiner ces allégations de manière approfondie pour détecter toute irrégularité ou pratique contractuelle inappropriée. Si nous trouvons des preuves de violations de la politique, nous prendrons des mesures", a expliqué un porte-parole de l'entreprise.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.