1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Espace : la Nasa vous demande de l'aide afin d'observer un astéroïde
2 min de lecture

Espace : la Nasa vous demande de l'aide afin d'observer un astéroïde

Le 23 octobre, à 4 heures du matin, un phénomène peu commun va se produire au-dessus du ciel français : un astéroïde va passer devant la lune. Une rencontre qui, s'il était massivement photographiée, pourrait faire avancer la recherche scientifique.

Constellations observées par la Nasa.
Constellations observées par la Nasa.
Crédit : NASA/ESA / AFP
Jeanne Le Borgne

"Votre mission, si vous l'acceptez". En reprenant la phrase culte du film Mission impossible, Éric Lagadec entendait bien susciter la curiosité de la twittosphère. Et pour cause, cet astrophysicien à l'Observatoire de la Côte d'Azur a relayé sur son compte Twitter un appel à contribution fait par l'Agence spatiale américaine, la Nasa, auquel l'association française d'astronomie a décidé de prendre part.

Le 23 octobre prochain, à 4 heures du matin, un phénomène d'occultation va pouvoir être observé pendant dix secondes. Cela signifie qu'un astéroïde nommé Eurybate va passer devant une étoile, un peu comme le fait la Lune avec le soleil au moment d'une éclipse. Seulement, cet astéroïde présente un caractère particulier - "Ne vous inquiétez pas, celui-ci ne fonce pas sur la terre", nous rassure Éric Lagadec -, mais il va être survolé par une mission de l'agence spatiale américaine, la mission Lucy, en août 2027. Et "pour préparer ce survol, la Nasa a besoin de mieux connaître cet astéroïde" et sa trajectoire, précise l'astrophysicien.

Et c'est là que les Français, mais aussi les Espagnols, les Belges, les Hollandais ou encore les Luxembourgeois entrent en jeu. En fonction d'où est-ce que l'on se situe géographiquement, nous pourrons voir, ou non, l'étoile disparaître. Et les scientifiques auraient bien besoin d'avoir des yeux un peu partout pour déterminer avec précision où le phénomène aura pu être visible, ou non, car grâce à cela, ils pourront affiner avec davantage de précision la trajectoire de l'astéroïde.

Pour recueillir ces données, l'association française d'astronomie appelle toute personne ayant une lunette, un télescope ou un appareil photo numérique et vivant sur la trajectoire de l'astéroïde à participer à une "expérience collaborative géante". Elles devront simplement tenter d'observer le phénomène le 23 octobre prochain et calculer avec précision combien de temps l'occultation aura duré. Alors, prêt à relever le défi ? C'est par ici.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

pub