1 min de lecture Fil Futur

De la poussière sur la Lune pourrait-elle être transformée en oxygène ?

Une entreprise britannique a signé un contrat avec l'Agence spatiale européenne pour travailler sur une nouvelle méthode d'extraction d'oxygène. Une technologie qui pourrait à terme rendre envisageable des explorations voire des installations sur la Lune.

La lune (illustration).
La lune (illustration). Crédit : Bill Ingalls / NASA / AFP
Victor
Victor Goury-Laffont Journaliste

"À l'avenir, si nous souhaitons voyager régulièrement et installer des stations sur la Lune et Mars, il faudra des éléments pour rendre possible la vie : de la nourriture, de l'eau, et de l'air respirable", explique Sue Horne, directrice de l'exploration spatiale britannique. 

C'est dans cet ordre d'idée que l'Agence spatiale européenne a signé un contrat avec Metalysis, une entreprise britannique qui travaille sur une méthode pour transformer la poussière sur la Lune en oxygène. À terme, les chercheurs espèrent que cela rende envisageable des départs plus fréquents vers la Lune, et même l'hypothèse d'installations sur ce satellite. 

La recherche s'appuie notamment sur des technologies similaires qui ont permis, sur Terre, de transformer de la poussière en oxygène. Metalysis a reçu près de 280.000 euros en fonds pour financer ce développement. 

Jan Worner, directeur de l'Agence spatiale européenne, avait déjà révélé le projet d'un "village lunaire". Celui-ci servirait de base spatiale pour permettre régulièrement aux pays de l'Union européenne d'explorer la Lune. Aucun être humain n'y a posé pied depuis 1972.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Fil Futur Découverte Recherche
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants