1 min de lecture Espace

Il y aurait 300 millions de planètes habitables dans notre galaxie, selon la NASA

VU DANS LA PRESSE - Selon les données d'un vaisseau spatial de la NASA, il pourrait y avoir au moins 300 millions de planètes rocheuses habitables dans la Voie lactée. Les plus proches d'entre elles se situent à 20 années-lumière de la Terre.

La Voie lactée (illustration)
La Voie lactée (illustration) Crédit : AFP PHOTO / École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL)
Photo Quentin Marchal
Quentin Marchal
Journaliste

C'est une découverte scientifique qui pourrait décider de l'avenir des prochains siècles de l'Humanité. Une nouvelle analyse des données du vaisseau spatial Kepler de la NASA montre qu'il pourrait y avoir jusqu'à 300 millions d'exoplanètes potentiellement habitables dans l'ensemble de la Voie lactée.

Comme le rapporte le New York Times, qui publie les résultats de cette étude, la Nasa a posé trois carac­té­ris­tiques pour qu'elles soient considérés comme "habitables". Il faut que ces exoplanètes soient rocheuses, qu’elles orbitent autour d’une étoile comme le Soleil et qu'il y ait de l'eau liquide à sa surface.

"Nous voulons être très prudents au cas où la nature aurait des surprises concernant l'habitabilité et réduisons donc intentionnellement les estimations" a fait savoir l'un des chercheurs de cette étude, selon qui ce chiffre pourrait être plus important.

Certaines de ces exoplanètes seraient même situées à seulement 20 années-lumières de la Terre et à 30 années-lumière du Soleil. Ce nouveau résultat signifie également que la galaxie est au moins deux fois plus fertile que celle estimée dans l'une des premières analyses des données du vaisseau spatial Kepler, en 2013.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Espace Propulsé Galaxie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants