1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Conquête spatiale : le jour où Jean-François Clervoy a réparé le télescope spatial Hubble
2 min de lecture

Conquête spatiale : le jour où Jean-François Clervoy a réparé le télescope spatial Hubble

PODCAST - Parmi les souvenirs les plus marquants de sa carrière d'astronaute, Jean-François Clervoy retient notamment la réparation du satellite Hubble. Une expérience qu'il raconte dans le troisième épisode du podcast "La Fabrique de l'espace".

Le télescope Hubble, pris en 2009
Le télescope Hubble, pris en 2009
Crédit : NASA / AFP
3. Jean-Francois Clervoy, astronaute de l'ESA, dévoile les pouvoirs magiques de l'humain dans le vol spatial
26:17
Jules Grandsire & Pauline Paillassa

Évoquer l'espace convoque généralement l'image d'un univers inaccessible, froid et distant. Du fait de sa riche expérience, l'astronaute français Jean-François Clervoy est pourtant capable de le rendre proche, drôle et émouvant, plus humain. Le "senior astronaut" de l'Agence spatiale européenne est revenu sur sa prolifique carrière et sur les trois missions spatiales qu'il a réalisé dans les années 1990 dans le troisième épisode du podcast La Fabrique de l'Espace.

Jean-François Clervoy s'est notamment épanché sur un épisode particulier vécu lors de son dernier voyage en orbite il y a plus de vingt ans. En décembre 1999, il s'est envolé à bord de la navette spatiale Discovery dans le cadre de l'expédition STS-103. Objectif : réparer Hubble, le télescope spatial mis en sommeil après une succession de pannes. Lancé en 1990, Hubble a pris de nombreuses photos de l'espace désormais mythiques. Mais en 1999, le satellite est une nouvelle fois à l'arrêt en raison d'un problème de gyroscope. Une mission d'entretien s'impose.

Le but de la manœuvre est de s'approcher au plus près d'Hubble pour procéder à la réparation avec un bras mécanique. Jean-François Clervoy est aux manettes. L'astronaute dispose de deux joysticks qui lui permettent de manier le bras artificiel. "Un pour effectuer des rotations vers l'avant, l'arrière, à droite, à gauche ou en faisant pivoter en roulis", se souvient l'astronaute, qui compare ces opérations à des pouvoirs magiques. "Dans mon esprit, c'est comme un troisième bras. J'ai piloté ce truc là de façon instinctive. Je n'avais pas besoin de réfléchir".

Bien que délicate, la mission est couronnée de succès. "Quand je l'ai capturé, j'appelle le sol, Houston. 'Capture confirmed'. Applaudissements.", se souvient Jean-François Clervoy. Cette mission et le souvenir de la vision d'Hubble restent gravés dans la mémoire de l'astronaute, encore marqué par les panneaux solaires et leur reflet doré. "On a l'impression qu'ils sont en or. Ils ont des voiles très fines, comme des ailes de papillon. Pour un astrophysicien, c'est le Graal dans sa carrière".

Abonnez-vous à ce podcast

>> La Fabrique de l’espace, un podcast présenté par Jules Grandsire de l’Agence spatiale européenne, qui nous fait découvrir celles et ceux qui font l’espace. Des astronautes bien sûr, mais aussi ses collègues à Terre, des personnes passionnantes, talentueuses, mais souvent méconnues. Un podcast RTL, coproduit par Colby Co. / T2CS, avec le soutien de l'Agence spatiale européenne.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/