1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Mars 500 : comment un Français est resté confiné 520 jours dans un faux vaisseau
2 min de lecture

Mars 500 : comment un Français est resté confiné 520 jours dans un faux vaisseau

PODCAST - Dans "La Fabrique de l'espace", Romain Charles, ingénieur support des astronautes à l'Agence spatiale européenne, revient sur l'expérience Mars 500, un voyage aller-retour simulé vers la planète rouge. 520 jours à l'écart du monde dans une réplique de vaisseau.

La planète Mars, capturée par le centre de contrôle de mission
La planète Mars, capturée par le centre de contrôle de mission
Crédit : Indian Space Research Organisation (ISRO)
1. Romain Charles, ingénieur au CNES, raconte sa participation à la mission MARS 500
21:45
Sylvain Zimmermann & Pauline Paillassa

Vous avez déjà vu Mars scintiller dans le ciel la nuit ? Cette planète est située à des dizaines de millions de km de la Terre. Pour faire le voyage aller-retour, il faudrait rester confiné dans un environnement extrême pendant au moins deux ans. Comment supporter un tel voyage ?

Pour répondre a cette question, l'Agence spatiale européenne (ESA) et ses partenaires russes et chinois ont réalisé une expérience "Mars 500" : enfermer six aventuriers dans une réplique de vaisseau spatial pendant 520 jours pour simuler un aller-retour vers la planète rouge. Un Français faisait partie de l'équipage...

Dans le premier épisode de La Fabrique de l'espace, Romain Charles, ingénieur support des astronautes à l'ESA, raconte cette expérience hors du commun. Entre juin 2010 et novembre 2011, le Mayennais est donc resté confiné dans un faux vaisseau, près de Moscou, pour faire toutes les phases d'un vrai voyage vers la planète Mars.

520 jours à l'écart du monde

"Nos modules, c'était trois grands cylindres métalliques hermétiquement clos, sans fenêtres. Donc on était vraiment dans le noir si on éteignait toutes les lumières", décrit Romain Charles. 

À lire aussi

Pendant près d'un an et demi, la vie des six astronautes a été ponctuée d'expériences scientifiques quotidiennes, jusqu'à leur "arrivée" sur Mars. "Quand je parle de Mars, il faut imaginer un dôme avec du sable et quelques rochers", explique l'ingénieur.

Est-ce que l'homme est capable d'endurer le confinement d'un voyage vers Mars ?

Romain Charles, ingénieur support des astronautes, à l'ESA

"La grande question de Mars 500, c'était : est-ce que l'homme, psychologiquement et physiologiquement, est capable d'endurer le confinement d'un voyage vers Mars ?", résume Romain Charles. La réponse est "oui", mais tout n'a pas été facile, loin de là.

L'expérience Mars 500 a beaucoup apporté au Français, désormais ingénieur support des astronautes à Cologne, à l’Agence spatiale européenne. Une "nounou" ou plutôt un "ange-gardien". Romain Charles était chargé de s’occuper de Thomas Pesquet lors de sa mission à bord de l'Agence spatiale internationale.

Abonnez-vous à ce podcast

>> La Fabrique de l’espace, un podcast présenté par Jules Grandsire de l’Agence spatiale européenne, qui nous fait découvrir celles et ceux qui font l’espace. Des astronautes bien sûr, mais aussi ses collègues à Terre, des personnes passionnantes, talentueuses, mais souvent méconnues. Un podcast RTL, coproduit par Colby Co. / T2CS, avec le soutien de l'Agence spatiale européenne.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/