2 min de lecture Augmenté

CES 2020 : la voiture autonome Valeo veut prédire les intentions des piétons

L'équipementier automobile français présente à Las Vegas un système intelligent capable de prédire le comportement, les intentions et les trajectoires des usagers vulnérables de la route.

Valeo veut développer la conduite autonome en milieu urbain
Valeo veut développer la conduite autonome en milieu urbain Crédit : Valeo
Christophe Bourroux
Christophe Bourroux et Benjamin Hue

Plus grand salon technologique mondial, le CES de Las Vegas, dont l'édition 2020 ouvre ses portes mardi 7 janvier, s'est imposé ces dernières années commel'un des rendez-vous majeurs du calendrier de l'industrie automobile. De plus en plus de constructeurs et d'équipementiers choisissent le royaume du casino pour dévoiler leurs dernières innovations et dessiner, année après année, les contours du véhicule du futur.

Le français Valeo présente cette année une innovation qui pourrait bien sauver des vies. Pour répondre aux problématiques de sécurité posées par le développement de la conduite autonome en milieu urbain, l'équipementier a mis au point Valeo Move Predict.ai, un système qui permet de prédire les intentions des utilisateurs les plus vulnérables de la route présents dans l'environnement proche du véhicule, à savoir les piétons, cyclistes, scooters et autres skaters. 

Imaginez une voiture avec des yeux partout, à 360 degrés, capable de regarder devant, derrière, sur les côtés, exactement comme une grosse mouche. Le système Move Predict.ai comprend plusieurs caméras fisheye reliées à des capteurs LiDAR qui peuvent analyser les regards et les mouvements des piétons, des cyclistes ou encore des trottinettes. En analysant ainsi son environnement, la voiture peut prédire les comportements et les trajectoires des usagers à proximité et anticiper les accidents. 

Prédire l'intention à partir des signaux corporels

"Vous voyez, on a un piéton qui est en train de regarder l'écran de son téléphone portable, il ne regarde absolument pas la circulation et s'apprête à traverser. Eh bien, la voiture l'a détecté, a compris que le regard n'est pas porté sur la voiture mais sur le téléphone portable, et que, à travers les mouvements du corps, l'intention de traverser était très forte. Ayant compris les mouvements que la personne était en train d'opérer, elle décide de freiner, en quelques millisecondes, avant même que la personne ait commencé à traverser", explique à RTL Gilles Elmoznino, responsable de communication technique pour Valeo.

À lire aussi
A travers Neuralink, Elon Musk veut augmenter les capacités du cerveau grâce à des circuits intégrés Augmenté
VIDÉO - Elon Musk a testé l'interface cerveau-machine de sa société Neuralink sur des cochons

Le système pourra prévenir le conducteur instantanément et activer le dispositif de freinage d'urgence si besoin. La technologie pourrait être intégrée aux véhicules mais aussi dans les futurs moyens de mobilité urbains tels que les robots taxis et les droïdes de livraison, espère Valeo qui souhaite ainsi réduire considérablement le nombre d'accidents impliquant les usagers vulnérables de la route et participer au développement de la conduite autonome en ville.

L'équipementier a aussi dévoilé à Las Vegas un premier prototype de droïde de livraison électrique capable de livrer de façon autonome une quinzaine de repas par trajet dans un environnement urbain complexe sans générer d'émissions polluantes.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Augmenté Voiture autonome Innovation
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants