1 min de lecture Propulsé

Le télescope TESS découvre une exoplanète de type terrestre

Le télescope spatial TESS (Transiting Exoplanet Survey Sattelite) a découvert une exoplanète de type terrestre très proche de nous. Plus grande que la Terre, cette exoplanète orbite autour d'une naine rouge.

La télescope spatial TESS peut scanner une portion du ciel 350 fois plus vaste que son prédécesseur Kepler
La télescope spatial TESS peut scanner une portion du ciel 350 fois plus vaste que son prédécesseur Kepler Crédit : NASA/AFP
Marie Gingault

Grâce à des télescopes de plus en plus performants, de nombreuses exoplanètes ont été découvertes depuis la première en 1992. Depuis, plus de 4.100 exoplanète ont été confirmées dans la Voie lactée. Récemment, les chercheurs ont recensé une nouvelle exoplanète de type terrestre et proche de nous.
L'exoplanète GJ 1252 b a été découverte par les astronomes étudiant les données du télescope TESS (Transiting Exoplanet Survey Sattelite). Elle se situe "à seulement" 66,5 années-lumières de nous et orbite autour de la naine rouge GJ 1252. Elle fait environ 1,2 fois la taille de la Terre et deux fois sa masse selon le site Trustmyscience. Si elle semble être une jumelle de la Terre, GJ 1252 b n'offre pas les mêmes conditions d'habitabilité.

GJ 1252 b tourne autour de son étoile une fois toute les 12,4 heures. L'exoplanète montre toujours probablement la même face à son étoile et se trouve trop près de celle-ci pour être habitable. Mais cette découverte est un atout pour la poursuite des recherches. Sa proximité permet à l'étoile d'être suffisamment brillante pour des observations de suivi astronomique. 

Autour d'une étoile calme

Bien que cette exoplanète semble "verrouillée" cela reste une découverte importante car il est rare de trouver des étoiles suffisamment brillante permettant des recherches poussées. La naine rouge autour de laquelle orbite cette exoplanète est particulièrement calme, ce qui l'a rend d'autant plus attrayante et accessible aux recherches.

Les chercheurs de la mission TESS, débutée en 2018, sont toujours à la recherche de "LA" planète. Selon Sciencesetavenir, celles jugées les plus prometteuses, seront sélectionnées pour être étudiées en détail par le James Webb Telescope. Celui qui succède à Hubble aura une sensibilité 100 fois plus forte que son prédécesseur et permettra de décrypter leur atmosphère et l'identification d'éléments pouvant indiquer une activité biologique.

La première phase de la mission TESS devrait s'achever en 2020 ou 2021. Elle aura permis la découverte de plus de 200.000 étoiles et des milliers d'exoplanètes. Les planètes rocheuses sont les candidates idéales pour trouver une forme de vie extraterrestre

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Propulsé Astronomie Espace
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants