1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Arnaque aux billets gratuits pour les parcs d'attraction sur WhatsApp
1 min de lecture

Arnaque aux billets gratuits pour les parcs d'attraction sur WhatsApp

Des messages circulant sur l'application proposent des offres promotionnelles alléchantes afin de récupérer les données personnelles des utilisateurs.

Le logo du service de messagerie mobile WhatsApp.
Le logo du service de messagerie mobile WhatsApp.
Crédit : Lionel BONAVENTURE / AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue

Lorsque c'est trop beau pour être vrai, c'est souvent que ça n'existe pas. Le Futuroscope n'offre pas cinq billets gratuits à 500 familles pour son anniversaire. Ni le Puy du Fou. Pas plus que Disneyland Paris ou EuropaPark.

Comme l'a indiqué le service gouvernemental Cyber Malveillance sur Twitter dimanche 13 janvier, ces promotions diffusées à grande échelle sur WhatsApp sont des arnaques destinées à récupérer les données personnelles des internautes crédules.

Les parcs d'attractions concernés ont rapidement réagi et dénoncé une campagne de phishing. "Cette opération a pour seul but de se faire passer pour nous et de voler vos données personnelles", a ainsi expliqué EuropaPark sur Twitter. Le phishing, ou hameçonnage, consiste à se faire passer pour un tiers de confiance afin de récupérer les informations personnelles d'un internaute pour les réutiliser à des fins malveillantes.

Le mode opératoire des cybercriminels est toujours le même ici. Les messages WhatsApp renvoient vers une page où l'internaute doit répondre à une série de questions avant de partager à son tour le message avec 20 de ses amis sur la messagerie instantanée. Il doit ensuite renseigner ses coordonnées pour recevoir les billets gratuits qui ne lui seront jamais envoyés.

À lire aussi

Le site Cybermalveillance recommande de ne pas cliquer, ni relayer le message WhatsApp et, plus largement, de ne livrer aucune information personnelle ou bancaire à un interlocuteur dont l'identité n'est pas clairement établie. 

Certains liens ont été identifiés et bloqués par Google pour les utilisateurs du navigateur Google Chrome. D'autres sont toujours accessibles sur Safari ou Firefox. Contrairement à Facebook, WhatsApp n'a pas la capacité d'endiguer la diffusion des messages d'arnaques car les conversations sont chiffrées de bout en bout sur la messagerie.

La rédaction vous recommnade

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.