1 min de lecture Le Décodeur Politique

VIDÉO - Présidentielle 2017 : "racines chrétiennes" et identité nationale, quelle stratégie électorale pour Nicolas Sarkozy ?

LE DÉCODEUR POLITIQUE - L'ancien chef d'État, pas encore candidat déclaré à la présidentielle, a pourtant posé les jalons de sa campagne lors de son discours à Lille, le 8 juin.

>
Identité et intégration : quelle stratégie électorale pour Nicolas Sarkozy ? Crédit Média : RTL.fr | Date :
Camille Kaelblen
Camille Kaelblen
Journaliste

Le contexte. Jeudi 8 juin, dans la banlieue de Lille (Nord-Pas-de-Calais), Nicolas Sarkoy a prononcé un discours dans lequel il a vanté les mérites de la France, "pays chrétien dans sa culture et dans ses mœurs, un pays ouvert et accueillant, tolérant".

Désireux de "nommer les choses sans détour", l'ancien chef d'État s'est interrogé sur "l'immigration massive" vers l'Hexagone. Dans son discours, Nicolas Sarkozy a également fustigé la "tyrannie des minorités qui fait reculer chaque jour la République", qu'il accuse d'avoir contaminé la gauche comme la droite.

Immigration, identité nationale : des thèmes qui sont chers à Nicolas Sarkozy, et avec lesquels il espère se démarquer des autres candidats à la primaire des Républicains. Même s'il plaide pour un nouvel islam de France, il en est convaincu : "La France est un pays de tradition chrétienne", déclare-t-il. 
L'exercice était périlleux pour Nicolas Sarkozy : aller le plus loin possible sans jamais franchir la ligne rouge, celle qui le démarque du Front national. Ce qui n'empêchera probablement pas ses opposants de l'accuser d'aller braconner son électorat sur les terres de l'extrême droite.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Le Décodeur Politique Présidentielle 2017 Les Républicains
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants