2 min de lecture CSG

VIDÉO - Macron interpellé par des retraités : "Vous nous avez vraiment pompés"

Le président de la République a assuré à des retraités mécontents de la hausse de la CSG qu'il assume ses décisions nécessaires à la relance de l'économie.

>
Une retraitée interpelle Macron à Tours: "On a travaillé toute notre vie... On n'est pas content" Crédit Image : BFMTV | Durée : |
Ludovic Galtier
Ludovic Galtier
Journaliste RTL

Jour de manifestation en France. Les seniors sont invités à défiler contre la hausse de 1,7 point de la CSG sur les pensions. À la veille de cette manifestation dont il redoute l'ampleur, Emmanuel Macron a été interpellé à son arrivée au Centre de formation des apprentis des Compagnons du devoir et du Tour de France de Tours par des retraités se plaignant de la baisse de leurs revenus.

"On n'est pas contents", a lâché une dame. "On nous a vraiment pompés et on a travaillé toute notre vie", a ajouté une autre. Avec sa décontraction habituelle, Emmanuel Macron "assume" et contredit : "On ne vous a pas pompés ! On baisse de 30% les cotisations salariales pour que les gens qui travaillent puissent payer vos retraites".

Le chef de l'État a ensuite "expliqué" le système de répartition tel qu'il existe aujourd'hui, notant que les retraités d'aujourd'hui avaient travaillé toute leur vie "pour payer vos retraites". "Vous êtes partis à la retraite au même âge que vos parents avec une espérance de vie de 10-15 ans de plus (...) Je suis obligé" d'en tenir compte. 

Je sais, ça râle

Emmanuel Macron, président de la République
Partager la citation

"Je sais, ça râle", a-t-il ajouté, "mais pour 40% des retraités, la CSG n'a pas été augmentée", a-t-il souligné. "Certains me disent 'Je touche moins de 1.200 euros et vous m'avez augmenté'", a-t-il poursuivi, "mais c'est parce qu'ils ont d'autres revenus, ils sont propriétaires".

À lire aussi
A partir du mois de mai, la CSG baisse pour de nombreux retraités CSG
Le remboursement de la CSG pour les retraités débute ce jeudi

Le Président a enfin demandé aux retraités "un petit effort pour relancer l'économie et (aider) les actifs" ainsi que de la patience. Avec la baisse de la taxe d'habitation, "certains seront gagnants, et assez vite". "Je ne peux pas plaire à tout le monde", a-t-il conclu, "on est obligé de faire bouger les choses. Ça râle, je sais, mais on est dans un drôle de pays : quand on fait un geste, on empoche les choses et on oublie, sinon ça crie".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
CSG Emmanuel Macron Retraites
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants