2 min de lecture Primaire Les Républicains

VIDÉO - Jean-François Copé ne connaît pas le prix d'un pain au chocolat

Le candidat à la primaire de la droite a été pris en défaut sur cette question piège.

>
Copé, NKM, El Khomri... Ils se sont fait piéger sur des questions "simples" Crédit Média : Maxime Carignano / RTL | Date :
JulienAbsalon1
Julien Absalon
Journaliste RTL

Jean-François Copé et les pains au chocolat, c'est décidément toute une histoire. En octobre 2013, lorsqu'il faisait campagne pour la présidence de l'UMP, le député-maire de Meaux déclenchait un immense ramdam pour avoir déclaré à Draguignan qu'il existait "des quartiers où les enfants ne peuvent pas manger leur pain au chocolat car c'est le ramadan". Trois ans après, cette référence le poursuit encore. Il l'a d'ailleurs à nouveau évoquée lors du premier débat de la primaire de la droite et du centre, pour laquelle il est candidat. "Quand j'ai parlé de cette fameuse histoire de pain au chocolat, dans ma propre famille politique on me parlait avec une pince à sucre tellement c'était cauchemardesque d'évoquer ça", expliquait-il le 13 octobre sur RTL.

Et voilà qu'une semaine et demie plus tard, lundi 24 octobre, Jean-François Copé voit à nouveau son nom être associé à la viennoiserie. Dans le cadre d'une interview sur l'antenne de Europe 1, l'ancien président de l'UMP a eu droit à la question suivante : "Combien coûte un pain au chocolat ?". Le sourire un peu crispé, Jean-François Copé semble prendre la question avec bienveillance. "Écoutez, ça me fait plaisir, parce que si on ne m'avait pas parlé de pain au chocolat, je l'aurais fait moi-même. Donc je suis très content", s'amuse-t-il avant d'admettre de n'avoir "aucune idée" de la bonne réponse. "Ça dépend des tailles", tente-t-il d'abord avant d'ajouter sans grande conviction : "Je pense que ça doit être aux alentours de 10 ou 15 centimes d'euros, peut-être". Rapidement corrigé par son interlocuteur, qui lui explique que cela coûte au moins 1,10 euros, Jean-François Copé reconnaît être loin du compte. "Je vous avoue que je ne vais pas en acheter très souvent, parce que c'est un peu calorique", plaisante-t-il.

Pour ne pas rester sur cette méprise,  Jean-François Copé a alors embrayé avec légèreté sur le fameux débat de l'appellation du pain au chocolat à différents endroits de la France : "Il y a des endroits où ça s'appelle des pains au chocolat ou des chocolatines. Pour toute une série de raisons, comme je suis en campagne électorale, je ne voudrais pas que ceux qui habitent dans les régions à chocolatines pensent que je les ai oubliés".

À lire aussi
Frédéric Lefebvre, en septembre 2016 Les Républicains
"Un soupçon de tricherie" plane sur la primaire LR, pour Frédéric Lefebvre
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Primaire Les Républicains Jean-François Copé Les Républicains
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785420644
VIDÉO - Jean-François Copé ne connaît pas le prix d'un pain au chocolat
VIDÉO - Jean-François Copé ne connaît pas le prix d'un pain au chocolat
Le candidat à la primaire de la droite a été pris en défaut sur cette question piège.
https://www.rtl.fr/actu/politique/video-jean-francois-cope-ne-connait-pas-le-prix-d-un-pain-au-chocolat-7785420644
2016-10-24 10:41:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/feENnNqbn9aIBrbAuT8sNg/330v220-2/online/image/2016/0819/7784503831_jean-francois-cope.jpg