1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Mort de Valéry Giscard d'Estaing : l'homme qui a modernisé l'image du chef d'État

Mort de Valéry Giscard d'Estaing : l'homme qui a modernisé l'image du chef d'État

En 1974, dès son investiture, Valéry Giscard d'Estaing a promis du changement. En politique, oui, mais aussi au niveau de l'image d'un président.

Valéry Giscard d'Estaing lors d'une partie de pétanque à Nice le 1er avril 1974
Valéry Giscard d'Estaing lors d'une partie de pétanque à Nice le 1er avril 1974
Crédit : RALPH GATTI / AFP
Réformes, crises, et une grande désillusion... retour sur la vie politique de Valéry Giscard d'Estaing
03:26
Marie-Bénédicte Allaire
Marie-Bénédicte Allaire
Animateur

En sept ans, si Valéry Giscard d'Estaing a dépoussiéré la politique, modifiant beaucoup de choses sur le fond, il a aussi changé la forme. Son image n'était pas celle des présidents avant lui. C'était un président qui se voulait proche des Français.

D'entrée de jeu, "VGE" a marqué les esprits avec sa remontée des Champs-Elysées, à pied au milieu de la foule, mais aussi sa photo officielle avec un drapeau français stylisé.

Dans sa volonté de se rapprocher des Français, il s'adresse régulièrement à eux au coin du feu. Il joue de l'accordéon au Noël de l'Élysée, fait venir des éboueurs au palais pour prendre le petit-déjeuner, s'invite à dîner chez les Français moyens, comme on dit, dévale les pistes de ski tout schuss ou se laisse photographier en maillot de bain.

Valéry Giscard d'Estaing était aussi un séducteur. Le Canard Enchaîné l'avait surnommé "Valéry Folamour". On raconte que parfois au petit matin on a cherché le président sans savoir où il était. Il aimait qu'on le dépeigne ainsi. Il ne s'était par exemple pas privé de se prêter une romance avec la princesse Diana, dans un roman écrit après son départ de l'Élysée. Fiction ou réalité ? C'était son secret.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/