2 min de lecture La République En Marche

Un député REM prend la défense de Marcel Campion après ses propos homophobes

Sur Twitter, Joachim Son-Forget a estimé que les propos du "roi des forains", qualifiant les homosexuels de "pervers", n'étaient pas homophobes.

Joachim Son-Forget à l'Assemblée nationale, le 21 février 2018
Joachim Son-Forget à l'Assemblée nationale, le 21 février 2018 Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP
109996784729281669890
Clarisse Martin
Journaliste

Voilà qui risque de provoquer des remous au sein de la majorité présidentielle. Au lendemain de la publication d'une vidéo du Journal du dimanche montrant Marcel Campion déblatérer des propos homophobes, les réactions politiques affluent pour condamner ces paroles, notamment de la part de Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement d'Édouard Philippe qui a estimé qu'il s'agissait de "l'homophobie la plus crasse", et appelant à une lourde condamnation.

Mais dans les rangs de la majorité présidentielle, une voix s'est élevée pour prendre la défense du "roi des forains". Joachim Son-Forget, député La République En Marche (REM) des Français de l'Étranger a pris la défense de Campion. "Non ce n'est pas homophobe, écrit-il. Il suffit d'écouter en entier de quoi il parle, certes maladroitement, mais pas de sexualité. Je trouve même de bon aloi ses propos personnels sur Mourousi et "Didine" qui sont la clé de lecture de ce propos", écrit le parlementaire dans un premier tweet.

Les tweets de Joachim Son-Forget
Les tweets de Joachim Son-Forget Crédit : Capture d'écran Twitter

Joachim Son-Forget ne s'en tient pas là et dans un deuxième tweet, il persiste et signe : "Sans compter que la merde (sic) place Vendôme, maintenant qu'on en reparle, oui c'était le royaume du mauvais goût, plug ou pas plug", écrit le député, en référence aux propos de Marcel Campion qui évoquait une installation qui avait été faite place Vendôme pour Noël il y a deux ans. "Vous savez le truc qu'il se mettent dans le fion, pour les pervers là", a dit le forain, qui s'en est aussi pris à Bruno Julliard, premier adjoint démissionnaire d'Anne Hidalgo, qui a d'ores et déjà fait part de son intention de porter plainte.

À lire aussi
Laurent Wauquiez, le président des Républicains politique
Européennes : Macron dans la tourmente, le parti LR se frotte les mains

Face au tollé qu'il a provoqué sur le réseau social, Joachim Son-Forget s'est ensuite défendu par le même biais. "Moi homophobe Stan (en répondant à Stanislas Guerini, aussi député REM, ndlr), évidemment non... Je parle juste d'un problème général où quand vous voulez faire comprendre quelque chose de tout à fait normal mais n'était pas accepté au temps où les gens de 80 ans ont grandi, le mieux n'est pas de les lyncher ici mais de leur expliquer sans violence".

Dans un autre tweet, il affirme que le "name & shame et lynchages publics sont une menace pour la démocratie et la justice. (...) Oui au bénéfice du doute et au droit à se défendre pour tous, non à l'homophobie", poursuit le député.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
La République En Marche Homophobie Parlement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794899947
Un député REM prend la défense de Marcel Campion après ses propos homophobes
Un député REM prend la défense de Marcel Campion après ses propos homophobes
Sur Twitter, Joachim Son-Forget a estimé que les propos du "roi des forains", qualifiant les homosexuels de "pervers", n'étaient pas homophobes.
https://www.rtl.fr/actu/politique/un-depute-rem-prend-la-defense-de-marcel-campion-apres-ses-propos-homophobes-7794899947
2018-09-23 17:16:12
https://cdn-media.rtl.fr/cache/YIau-flIlDM9gE1uCSPIqQ/330v220-2/online/image/2018/0923/7794899952_joachim-son-forget-a-l-assemblee-nationale-le-21-fevrier-2018.jpg