2 min de lecture Confidentiels politique

Un an de Macron à l'Élysée : le chef de l'État ne veut pas fêter l'événement

CONFIDENTIELS RTL - Cela fait un an qu'Emmanuel Macron a été élu à la présidence de la République. Mais pour la fête, il faudra attendre un peu. Les amis d'Emmanuel Macron affirment qu'il a "trop les mains dans le cambouis".

Pauline de Saint-Remy Les Confidentiels RTL Pauline De Saint-Rémy
>
Un an de Macron à l'Élysée : le chef de l'État ne veut pas fêter l'événement Crédit Image : AFP / Ludovic Marin | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Générique 1
Vincent Derosier et Loïc Farge

"Happy birthday, Emmanuel Macron !" Ce lundi 7 mai, cela fait un an jour pour jour que le chef de l'État a été élu. Pour autant, l'Élysée ne veut  pas donner le sentiment de célébrer ce moment. Pas de flûtes en cristal, ni de bouchons de Champagne qui sautent avec les amis de la campagne présidentielle.

"Imaginez qu'on refasse le coup de la Rotonde", confie un proche du Président. Souvenez-vous cette image d'Emmanuel Macron attablé dans une brasserie chic parisienne avec des amis et des people le soir du premier tour : c'est tout ce que veut éviter l'exécutif.

"La date est symbolique, mais on ne la fête pas", confirme un conseiller du Président. L'un des acteurs de la campagne estime pourtant qu'il y aurait des raisons de trinquer. "L'image de la France est redorée dans le monde, dit-il. Les chef d’entreprises vont bien et la croissance repart". 

Enfin, précise ce proche, "il n'y a pas de convergences des luttes, mais une convergence des archaïsmes". Ça mérite bien une coupette. Mais en fait, non. "Attention aux images de célébration alors que le pays est bloqué par la grève SNCF", prévient un proche d'Emmanuel Macron.

Le chef de l'État rassemblera peut-être quelques proches quand il les verra. Mais il considère que regarder dans le rétroviseur ne sert à rien. Dans l'avion en rentrant de Nouvelle-Calédonie il y a eu une seule réunion de travail, consacrée à son déplacement à Aix-la-Chapelle cette semaine.

À lire aussi
Jair Bolsonaro international
Bolsonaro insulte Macron : "C'est typique de ce populisme moderne", selon un spécialiste

Emmanuel Macron va s'offrir ce lundi 7 mai une journée de repos. Il devrait aussi passer un peu de temps à la Lanterne, à Versailles. "Son cadeau des un an, c'est une deuxième année encore plus difficile", plaisante un de ses amis. Réforme des retraites, Sncf et crise du monde hospitalier.

Quant au premier ministre, "il n'aime pas les anniversaires", dit un proche. Édouard Philippe va donc passer la journée avec les syndicats. C'est vrai qu'on a connu anniversaire plus festif.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Confidentiels politique Emmanuel Macron Présidence de la République
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants