1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. UMP : Xavier Bertrand excédé par les règlements de comptes
2 min de lecture

UMP : Xavier Bertrand excédé par les règlements de comptes

Xavier Bertrand a qualifié de "procédés détestables" les règlements de compte à l'UMP. Il a demandé une enquête interne sur l'origine des fuites dans la presse sur le train de vie de certains cadres.

L'ancien ministre UMP, Xavier Bertrand, en novembre 2013 à Paris (Archives).
L'ancien ministre UMP, Xavier Bertrand, en novembre 2013 à Paris (Archives).
Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP

Alors que l'UMP, exsangue financièrement, se déchire en règlements de comptes internes, l'ancien ministre UMP Xavier Bertrand a appelé ce mercredi 9 juillet à la fin des conflits. "Il faudrait solder les comptes et je dis à tout le monde ça suffit !" a-t-il lancé sur i-Télé.

Il a jugé que les règlements de comptes étaient des "procédés détestables" et confirmé avoir demandé la veille en bureau politique une enquête pour savoir "qui a eu accès à ces informations" et d'où proviennent les fuites, "pour mettre hors d'état de nuire au mouvement ceux qui se sont rendus coupables de ces agissements".

Je ne veux pas participer à ce concours où on se dénonce les uns les autres.

Xavier Bertrand

"Je ne veux pas participer à ce concours où on se dénonce les uns les autres", a-t-il ajouté. "Il y a eu une réaction vive, virulente de Rachida Dati qui est aussi mise en cause", a déclaré Xavier Bertrand au sujet de l'ancienne ministre de Nicolas Sarkozy, mise en cause par un article du Canard enchaîné. Celle-ci a attaqué François Fillon sur Twitter. Xavier Bertrand a lui-même été accusé de s'être fait financer par l'UMP un réveillon familial à Center Parcs, ce qu'il a démenti lundi.

Appel à plus de transparence dans les partis politiques

"Est ce qu'on aurait dû être, sur toutes les dépenses, beaucoup plus vigilants, beaucoup plus transparents avec plus de contrôle ? Evidemment !" a-t-il dit. "L'UMP d'hier, c'est terminé. Je suis convaincu qu'il nous faut travailler à la mise en place d'une nouvelle formation politique", a-t-il poursuivi.

À lire aussi

Interrogé sur la dernière révélation en date concernant la rémunération de la femme de Jean-François Copé à l'Assemblée sur le crédit collaborateurs de son mandat de député, il a dit qu'il "fallait tourner la page". De manière générale, Xavier Bertrand a estimé qu'il y a "dans les partis beaucoup d'argent qui circule mais en politique, il n'y a pas les règles qu'il y a pour les collectivités locales ou les entreprises privées". "Il faut que cela change, il faut que cela soit contrôlé et transparent" a-t-il souhaité, avec "des appels d'offres" par exemple.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/